Institut Archéologique <Paris> / Section Française [Editor]
Nouvelles annales — 1.1836

Page: 299
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/nouvelles_annales1836_1837/0309
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NOUVELLES ANNALES

PUBLIÉES

PAR LA SECTION FRANÇAISE

o

DE

L'INSTITUT ARCHÉOLOGIQUE.

TEMPLE DE LA VICTOIRE APTERE A ATHENES.

(Monuments, pl. VII.)

Après avoir visité une partie cle la ville d'Athènes, Pausa-
nias s'avance vers l'Acropolis, et s'exprime ainsi (1) :

« Il n'y a qu'un seul chemin pour entrer dans l'Acropolis,
» car de tout autre côté elle est fermée par des rochers fort
«escarpés ou par un bon mur. Les vestibules (rà rçpo7n>Xata)
» qui y conduisent sont couverts d'un marbre blanc, qui,
» soit par la grandeur des pierres, soit par les ornements,
» passe tout ce qui a été fait jusqu'à présent de plus beau.
»Je ne saurais dire au juste quels personnages représentent
»les statues équestres que l'on y a placées, si ce sont les fils
» de Xénophon, ou bien si elles ont été mises là seulement
«pour la décoration. A droite des Propylées est un temple
» de la Victoire sans ailes. De ce temple on voit la mer, et
«c'est de là, dit-on, qu'Egée se précipita. »

Ce temple, peu étendu, survécut, malgré ses proportions lé-
gères, aux nombreux désastres qui désolèrent Athènes dans

(1) I, 22,4.

I. 20
loading ...