Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Treizieme): Epitres — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90793730]

Page: 272
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd13/0280
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Pour gagner vingt écus ce fou de la Beaumells (7)
Insulte de Louis la mémoire immortelle.

(7) . . ce fou-de la BeaumelLe.
On ne peut mieux connaître cet homme que par la lettre que nous
allons copier. N’ayant ni le génie de La Grange, ni celui de Rouff&aii, il
s’est rendu sussi criminel qu’eux , mais infiniment plus niéprisable. Il est
né dans un village des ‘Cévènes auprès de Castres. il a pasTé quelques
années à Genève, et a été répétiteur des enfansdeM. dettudé de Boify.
11 y fut proposant pour être ministre,, en 174$.
Voici la lettre qui le fera connaître.
LETTRE A M. DE LA CONDAMINE,
De l’académie srançaise et de V académie des sciences , etc.
A Fern-ey , 8 mars I77i.
Monsieur ,
M. l’envoyé de Panne m’a fait parvenir votre lettre. Pai
l’honneur d’être votre consrère dans plus d’une académie : je suis
votre ami depuis plus de quarante ans. Vous me parlez avec
candeur , je vais vous répondre de même.
Le sieur la Beaumclle , en 1752 , vendit, à Francfort, au libraire
Eslinger , pour dix-sept louis, le Siècle de Louis XIV que j’avais
composé (autant qu’il avait été en moi) à l’honneur de la France
et de ce monarque.
Il plut à cet écrivain de tourner cet éloge véridique en libelle
diffamatoire. Il le chargea de notes , dans lesquelles il dit qu’il
soupqonne Louis XIV d’avoir fait empoisonner le marquis de
Louvois, son ministre , dont il était excédé , et qu’en effet ce
ministre craignait que le roi ne l’empoisonnât. ( Tome III,
pages 269 et 271. )
Que Louis XIV ayant promis à madame de Maintenon de la
déclarer reine , madame la duchesse de Bourgogne irritée engagea
le prince son époux, père de Louis XV, à ne point recourir Lille,
assiégée alors parle prince Eugène, et à trahir son roi, son aïeul
et sa patrie.
loading ...