Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Bearb.]; Haas, Wilhelm [Bearb.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Seizieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome I): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794079]

Seite: 413
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd16/0423
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DU TEMPS DE CHARLEMAGNE. 413
milice , usurpèrent insensiblement le pouvoir ; ils
voulurent cimenter leur autorité par le crédit des
prélats et des abbés, en les appelant aux assem-
blées du champ de Mai.
Ce fut, sélon les annales de Metz, en 692, que
le maire Pépin I du nom procura cette prérogative
au clergé ; époque bien négligée par la plupart des
historiens, mais époque très-considérable , et pre-
mier fondement du pouvoir temporel des évêques
et des abbés en France et en Allemagne.
CHAPITRE X VIII.
1
Suite des usages du temps de Charlemagne et avant
lui. S'il était despotique, et le royaume héréditaire.
O N demande si Charlemagne, ses prédécesseurs
et ses successeurs étaient despotiques , et si leur
royaume était héréditaire par le droit de ces temps-
là? Il est certain que par le fait Charlemagne était
despotique , et que par conséquent son royaume fut
héréditaire, puisqu’il déclare son fils empereur en
plein parlement. Le droit est un peu plus incertain
que le fait ; voici sur quoi tous les droits étaient
alors fondés.
Les habitans du Nord et de la Germanie étaient
originairement des peuples chasseurs ; et les Gau-
lois, sournis par les Romains , étaient agriculteurs
ou bourgeois. Des peuples chasseurs toujours armés,
doivent nécessairement subjuguer des laboureurs et
loading ...