Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Bearb.]; Haas, Wilhelm [Bearb.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Huitieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome III): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794095]

Seite: 175
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd18/0185
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DE ZUINGLE.

175

détachées du centre de l’union , et se gouvernant
par elles-mêmes. Celle de France , sans jamais
rompre avec le chef, était encore regardée à Rome
comme un membre séparé sur bien des articles ;
comme sur la supériorité des conciles , sur la failli-
bilité du premier pontife , sur quelques droits de
l’épiscopat, sur le pouvoir des légats , sur la nomina-
tion aux bénéfices, sur les tributs que Rome exigeait.
La grande société chrétienne ressemblait en un
point aux empires profanes , qui furent dans leurs
commencemens des républiques pauvres. Ces répu-
bliques devinrent avec le temps de riches monarchies ;
et ces monarchies perdirent quelques provinces qui
redevinrent républiques.
CHAPITRE C X X X.

Progrès du luthéranisme en Suède, en Danemarck,
et en Allemagne.
E Danemarck et toute la Suède embrassaient le
luthéranisme , appelé la religion, évangélique. Les
Suédois, en secouant le joug des évêques de lacom- 1523,
munion romaine , écoutèrent sur-tout les motifs de
la vengeance. Opprimés long-temps par quelques
évêques, et sur-tout par les archevêques d’Upsal,
primats du royaume , ils étaient encore indignés de
la barbarie commise , il n’y avait que trois ans, par 1520.
le dernier archevêque nommé Troll. Cet archevêque,
ministre et complice de Chriftiern II, surnommé le
Néron du Nord, tyran du Danemarck et de la Suède,
loading ...