Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Huitieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome III): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794095]

Page: 192
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd18/0202
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
192 DE CALVIN
ricorde tout novateur, s’enfuit tandis qu’on lui fesait
l'on procès. Il paste malheureusement par Genève;
Calvin le sait, le dénonce , le fait arrêter à l’enseigne
de la rofc , lorsqu’il était prêt d’en partir. On le
dépouilla de quatre-vingt-dix-sept pièces d’or , d’une
chaîne d’or et de six bagues. Il était sans doute contre
le droi t des gens dKemprisonner un étranger qui n’avait
commis aucun délit dans la ville ; mais ausisi Genève
avait une loi qu’on devrait imiter. Cette loi ordonne
que le délateur le mette en prison avec l’accusé.
Calvin sit la dénonciation par un de ses disciples qui
lui servait de domestique.
Ce même Jean Calvin avait avant ce temps-là
prêché la tolérance ; on voit ces propres mots dans
une de seS lettres imprimées : ,, En cas que quel-
,, qu’un soit hétérodoxe , et qu’il falTe scrupule de
,, se servir des mots Trinité etperfbnne etc., nous ne
,, croyons pas que ce soit une raison pour rejeter
,, cet homme ; nous devons le supporter , sans le
,, chasser de l’Eglise , et sans l’exposer à aucune
,, censure comme un hérétique. ,, \
Mais Jean Calvin changea d’avis , dès qu’il se livra
à la fureur de sa haine théologique ; il demandait
la tolérance dont il avait besoin pour lui en France,
et il s’armait de l’intolérance à Genève. Calvin après le
supplice de Servet publia un livre dans lequel il pré-
tendit prouver qu’il fallait punir les hérétiques.
Quand son ennemi fut aux fers , il lui prodigua
les injures et les mauvais traitemens que font les
lâches quand ils sont maîtres. Enfin à force de presser
les juges, d’employer le crédit de ceux qu’il dirigeait,
de
loading ...