Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dix-Huitieme = Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations, Tome III): Essai Sur Les Moeurs Et L'Esprit Des Nations — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794095]

Page: 482
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd18/0492
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
.482 MARIE STUART,
supériorité de Tes intrigues jusqu’à empêcher long*
temps M^rie d’Ecojje de se remarier à son choix.
t 565. Cependant Marie, malgré les négociations de sa
Premières rivale, malgré les états d’Ecosse , çomposés de pro-
te^ans , et malgré le comte de Murray son frère
et de Marie, naturel qui était à leur tête, épouse Henri Stuart,
comte d’Arlai son parent, et catholique comme elle.
Elifabcth alors excite sous main les seigneurs pro-
testans sujets de Afarze à prendre les armes : la reine
d’Ecosse les poursuivit elle-même , et les contraignit
de se retirer en Angleterre : jusque-là tout lui était
favorable , et sa rivale était consondue.
Marie, La faiblesse du cœur de Marie commença tous ses
d’un^misN malheurs. Un musicien italien nommé David Rizzio
tien italien, fut trop avant dans ses bonnes grâces. Il jouait bien
des instrumens, et avait une voix de basse agréable :
c’est d’ailleurs une preuve que déjà les Italiens
avaient l’empire de la musique, et qu’ils étaient en
possefîlon d’exercer leur art dans les cours de l’Eu-
rope ; toute la musique de la reine d’Ecosse était
italienne. Lhre preuve plus forte que les cours étran-
gères se servent de quiconque est en crédit, c’est que
David Rizzio était pensionnaire du pape. Il contribua
beaucoup au mariage de la reine, et ne servit pas
moins ensuite à l’en dégoûter. D’Ar/ai, qui n’avait
que le nom de roi , méprisé de sa femme , aigri et
jaloux , entre par un escalier dérobé , suivi de quel-
ques hommes armés , dans la chambre de sa femme ,
où elle soupait avec Rizzio , et une de ses favorites ;
te musicienon renverse la table, et on tue Rizzio aux yeux de
la reine , qui se met en vain au - devant de lui : elle
était enceinte de cinq mois ; la vue des épées nues
loading ...