Amélineau, Emile  
Les nouvelles fouilles d'Abydos - Mission Amélineau: compte rendu in extenso des fouilles, description des monuments et objets découverts (Band 3,2) — Paris, 1905

Seite: 734
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amelineau1905bd3_2/0385
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
734 les nouvelles fouilles dabydos

lions individuelles ?je ne saurais le dire catégoriquement. J'ai cependant
essayé par des ordinations variées de découvrir quelques rapports entre
ces groupes et des mesures craniologiques. Or le tableau IV me parait

tableau iv. — Crânes ordonnés suivant leur diamètre frontal.



IMAM.

FRONTAL
MINIMUM

DIAM.
TKAISSV.

D1AU.
BIMASTOÏDIEN

LARGEUR
B1ALYKOLAIRE

HAUTEUR
LONGUEUR

1NDICE9
PKOGNAT.

CÉPHAL.



cm

cm

cm









a* f. .

10,0

14,1

12,3

55

73

88

78,9

o"p. .

9,9

14,4

12,0

53

68

96

74

çf p? .

9,8

14,5

13,0

56

73

87

79

9 p- •

9,5

13,2

11,5

50



93

76

cT p . •

9,3

14,8

12,0

53

74

94

81

2 p ■ •

9,2

13,6

12,3

52

72

88

78

? p. .

9,2

13,5

11,0

51

76

87

80

$ e? .

9,0

13,6

11,6

50

68

87

80

O* e . .

8,9

13,6

12,0

52

69

96

75

cr* e. .

8,7

12,8

11,8

51

74

77

73

cr* e. .

8,4

12,6

12,3

56

72

92

66

prouver que ces rapports existent, et que de grandes séries les mettraient
facilement en évidence. Les crânes ordonnés suivant la valeur décrois-
sante du diamètre frontal minimum, se séparent nettement en trois
groupes, répondant à ceux que je viens de décrire. Le crâne F est seul
en tète, et le douteux est au troisième rang. Puis viennent les crânes
pentagonaux, puis les crânes elliptiques dont le frontal est le plus étroit.
Le diamètre transverse diminue aussi d'une façon générale, bien qu'il ne
faille pas s'attendre à une régularité qu'on ne rencontre jamais dans les
variations. Cependant on peut dire que les crânes elliptiques sont plus
étroits dans leur ensemble que les autres.

Il est à remarquer que la base du crâne est très indépendante de la
voûte. Le diamètre bimastcïdien ne diminue guère, surtout si on laisse
de côté les crânes féminins, et le diamètre transverse du maxillaire su-
périeur, pris au niveau du bord alvéolaire, paraît être également assez
indifférent. Les indices hauteur-longueur et prognathisme, que je donne
loading ...