Institut Egyptien <al-Qāhira> [Hrsg.]
Mémoires présentés à l'Institut Egyptien — 3.1900

Seite: 521
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/meminstitutegyptien1900/0564
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LE MASTABA DE MER A.

PAR

G. DARESSY.

Le tombeau de Merru-ka, dit Mera, a été découvert en Juillet
1893 et déblayé entièrement par M. de Morgan, Directeur gêné-

r

ral du Service des Antiquités de l'Egypte; il est situé à une
vingtaine de mètres de la pyramide de Teta et sa chambre prin-
cipale se trouve sous le chemin dallé conduisant du Sérapéum
grec à la tombe des Apis et dit avenue des Sphinx.

Ce monument est le plus important de tous les mastabas connus
jusqu'à ce jour : il ne compte pas moins de trente-deux salles
dont quelques-unes de grandes dimensions.

En réalité ce mastaba est la réunion des tombes de trois per-
sonnages d'une même famille : Merru-ka surnommé Mera, sa
femme Her-uâti-khet dite Sechsecht, et leur fils Teta-meri sur-
nommé aussi Mera.

Mera et sa femme avaient chacun leur « demeure éternelle »
distincte, bien qu'on y pénétrât par une porte commune; plus tard
Teta-meri adjoignit sa sépulture à celle de ses parents et ajouta
les cinq pièces du fond; mais dès l'origine le monument devait
être un des plus vastes qui aient été construits dans la nécropole

MÉMOIKES, T. ni. 6G
loading ...