L' art décoratif: revue de lárt ancien et de la vie artistique moderne — 8,2.1906

Seite: 139
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_decoratif1906/0163
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
LES INDUSTRIES ARTISTIQUES DE TALACHKINO

dix-septième siècle. A Sonsdal, à Rostov, on
cite des maisons de riches marchands très an-
ciennes, qui résistent au délabrement du temps
et témoignent encore que quelques-uns s'in-
surgèrent contre l'emploi trop facile du bois.
Dans les bâtiments de brique, la sculpture
s'applique à leur ornement en moulures exté-

Les sculptures en bois dans les églises
formaient et sa porte ajourée,
les cadres des icônes, les porte-cierges et,
dans les maisons, elles ornaient le portai),
le fronton, l'encadrement de la fenêtre, la
frise du toit. A l'intérieur, tous les menus
ustensiles des ménagères étaient ornés de


Princesse MARIE TÉNICHEFF et A. ZINOVIEFF
rieures de grès et en reliefs de bois intérieure-
ment: moulures et revêtements polychromes,
bois peint et doré (sans que nous mention-
nions ici les cuivres ciselés ni le fer battu).
Le classement de la date d'ancienneté
des ouvrages sculptés est presque impossible
quand on ne possède pas pour le faire des
données historiques : si dans les édifices les
lignes du style général de l'époque s'accusent
souvent (les architectes ayant parfois été des
étrangers), elles se dérobent dans la sculp-
ture d'ornement, toute due à des mains
indigènes presque rurales. Nous parlons ici
de tout ce qui fut fait avant le règne de
Pierre le Grand, à la suite duquel /e &<3ro<?MC
s'est glissé partout dans le domaine de l'art.

sculptures peintes, et tel était le meuble
rudimentaire se composant de coffres, de
bancs, de tables et d'escabeaux primitifs.
Ce qui reste de ces objets donne l'idée de
ce que furent les intérieurs russes de jadis.
Il reste encore quelque chose de ce style
ancien dans les maisons des paysans du
nord de la Grande Russie * tandis que
pour se figurer ce que fut la demeure du
boïar (seigneur) avant la réforme occiden-
tale de Pierre le Grand, on est réduit à se
l'imaginer d'après les chambres des tsars
conservées avec leur mobilier au Kremlin
dans tout le primitif de leur arrangement :
trône (fauteuil) pour le Tsar, stalles de bois
et bancs pour la Cour. Rien d'ancien n'est

13q
loading ...