L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 2.1884

Seite: 164
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1884/0168
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
i64 L'ART ORNEMENTAL.

— Le ministre de l'Instruction publique, cédant à de nombreuses
demandes, vient de prendre une mesure fort utile aux organisateurs d'écoles
professionnelles.

M. Fallières a autorisé le public à faire sur place les dessins des
ouvrages exposés dans le Musée des moulages au Trocadéro.

Les ouvriers artistes ont donc dès à présent à leur disposition une
collection d'excellents modèles.

— Le ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts vient de
faire don au Musée de la ville de Niort d'une partie des produits de la
manufacture de Sèvres exposés en ce moment au Palais de l'Industrie.

— The Fine Art Society, de New Bond Street-, à Londres, a inauguré,
le 20 octobre, la série de ses Expositions d'automne par une remarquable
réunion d'esquisses prises en France, Italie et Espagne, par M. E. George.
Viendront ensuite les œuvres de M. Linley Sambourne, puis les Dessins

et Aquarelles, souvenirs d'Italie et principalement de Venise, par un artiste
russe d'un sérieux mérite, M. le comte Roussoff; enfin les tableaux, aqua-
relles et dessins de M. J. B. Linton. La Fine Art Society ne néglige rien
pour justifier le haut patronage dont l'honore S. A. R. le Prince de Galles.

— Le icr novembre s'ouvre, au Cercle artistique et littéraire de
Bruxelles, une Exposition composée d'une quarantaine de tableaux de
M. Van Beers; elle a lieu au profit de la Caisse centrale des Artistes.

— Dans sa session présente, le Conseil municipal de Paris s'occupera
du projet relatif à l'érection, sur l'une des places publiques de Paris, d'un
monument commémoratif de la Révolution française.

Si l'État y consent, ce monument sera édifié sur l'emplacement de
l'ancien palais des Tuileries. Son inauguration coïncidera avec celle de la
future Exposition universelle de 1889.

De plus, il est décidé en principe que l'artiste qui sera chargé de

l'exécution devra être choisi au concours. Les clauses êt les conditions de
ce concours ne sont pas encore arrêtées ; mais il est dès maintenant entendu
que le monument commémoratif de la Révolution française devra consacrer
la mémoire de tous les philosophes, encyclopédistes, écrivains, orateurs et
soldats qui ont contribué à la fondation de la société moderne.

— Les balustrades du parvis de l'Hôtel de ville viennent d'être mises
en place. Les architectes en chef, MM. Balluetde Perthes, ont fait installer
des modèles provisoires des principaux motifs qui doivent décorer cette
partie de la façade du monument.

Le parvis sera décoré de colonnes rostrales avec personnages.

En outre, à chacune des extrémités du parvis, on élèvera deux groupes :
l'un représentant le Commerce, l'autre la Navigation.

Les modèles sont déjà prêts et ne tarderont pas à être coulés en
bronze.

— Depuis quelques jours, on répare la tour de Clovis qui tombait

efl ruinés êt menaçait d'écraser un jour ou l'autre le lycée Henri IV.

Cette tour provient de l'ancienne abbaye de Sainte-Geneviève, dont
l'origine remonte à l'an 519; l'abbaye fut ruinée par les Normands, en
l'an 800, et reconstruite en 1177.

Les fondations de la tour sont du vi° siècle.

La tour elle-même est du xn0, sauf la partie supérieure.

— C'est avec le plus profond regret que nous apprenons, par une lettre
de M. le commandeur baron Francesco Gamba, la mort de M. le comte
Federico Pastoris de Casalrosso, artiste d'un rare mérite, écrivain plein
de verve et galant homme comme pas un. Tout Turin le connaissait, tout
Turin l'aimait, le plus bel avenir lui semblait réservé, et le voilà qui meurt
à peine âgé de quarante-sept ans I

Nous ne pouvons aujourd'hui que nous associer de nos plus vives, de
nos plus respectueuses sympathies, au deuil cruel de sa veuve, de ses
jeunes fils et de tous ses amis.

G. Dargenty.

Paris. — Imprimerie de l'Art. E. Ménaud et J. Augiiy, 41, rue de la Victoire.

Le Gérant : EUGÈNE VÉRON.
loading ...