L' art ornemental: revue hebdomadaire illustrée — 2.1884

Seite: 182
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art_ornemental1884/0186
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
182

L'ART ORNEMENTAL.

dit M. Emile Molinier, et celles de Deruta en particulier, éprouverait une
déception complète; il est difficile d'être plus pauvre et, à part des frag-
ments de pavage provenant de l'église Santa Maria Nuova, aucune pièce ne
mérite d'être signalée. Encore ce pavage est-il des plus médiocres de
l'extrême fin du xvic siècle, sinon du xvii13; il représente des fleurs et des
figures allégoriques telles que la Justice, la Foi, etc., le tout d'un très

Fragment de bordure du pavage de la sacristie de San Pietro.

médiocre dessin et de ce ton jaunâtre et désagréable qu'on remarque sur
les majoliques de la décadence : on peut voir de nombreux échantillons de
cette fabrication du xvn° et du xviii0 siècle dans les rues de Pérouse même,
où, sur les façades de nombre de maisons, sont encore encastrées des
plaques de majoliques représentant des saints et des sujets de piété.

Fragment du pavage de la sacristie de San Pietro.

Les majoliques de la sacristie de San Pietro sont plus intéressantes.
Ce pavage occupe un carré de neuf mètres de côté environ ; l'état de ruine
dans lequel il se trouve ne permet pas de juger complètement aujourd'hui
de l'effet qu'il devait produire, ni d'en étudier la composition dans tous ses
détails; un grand nombre des briques entaillées qui le composent ont peut-
être même été déplacées. Toutefois, il est facile de voir que tous les car-

reaux faisaient partie d'une seule grande composition ; c'est un véritable
tapis formé de carreaux rectangulaires de dix-neuf centimètres de côté.

Aux angles de ce tapis se trouvent d'énormes mascarons surmontés

Date du pavage de la sacristie de San Pietro.

d'un vase d'où partent des rinceaux terminés par des animaux chimériques.
Au centre était un grand médaillon formé de rinceaux, de figures, de
satyres ou de génies; nous en donnons un échantillon. Dans d'autres
médaillons ovales se voient deux grandes clefs en sautoir surmontées de la

Bordure du pavage de la sacristie de San Pietro.

tiare pontificale et du chiffre S. P. (Sanctus Petrus) dans un cartouche.
Toutes ces compositions sont dessinées en bleu lavé de bleu clair et se
détachent sur un fond rouge brique. La terre est rosée, l'émail blanc, le
dessin très bon. Quant aux bordures, elles peuvent se ramener a quatre

Fragment de bordure du pavage de la sacristie de San Pietro.

types différents, ce sont : 1° des carreaux de même dimension que ceux du
pavage principal, ornés d'entrelacs et de rosaces en blanc, jaune, ocre et
rouge brique sur fond bleu foncé; 20 des pièces plus longues que larges,
bordées de jaune et couvertes d'ornements fort gracieux réservés en blanc
loading ...