Instytut Historii Sztuki <Posen> [Editor]
Artium Quaestiones — [1].1979

Page: 19
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/artium_quaestiones1979/0037
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ARCHITECTURE ET SYMBOLIQUE DES NOMBRES

19

un grand mathematicien, 1’abbe Bernward, et pour architectus caemen-
tarius, l’abbe Goderamnus, proprietaire d’un des rares Vitruve carolin-
giens parvenus jusqu’a notre epoąue 33. J’ai eu, ń Spolete en 1974 34, i’oc-
casion de traiter de ce beau monument, fait d’une extraordinaire symetrie
— symetrie telle que nous 1’entendons nous-memes, telle que 1’entendait
egalement Vitruve au sein d’une commodulatio. Avec ce monument nous
abandonnons le jeu modulaire „primaire”, celui nieme que nous avons cru
pouvoir d-eceler a Aix et sur le Plan de Saint-Gall.

Des mathematiques bien plus compłexes font leur apparition aux alen-
tours de 1’an mil et elles ne tarderont pas a servir, en architecture, la nie-
me volonte perfectionniste.

L’excellente monographie editće voici plus de vingt ans par H. Bese-
Ier et H. Roggenkamp nous permet de penetrer dans le complexe assem-
blage de ces formes d’une płastique simple seulement en apparence 35.
L’axe longitudinal a ćte ietabli, selon Roggenkamp, a l’aide de nombres ti-
res de la serie des nombres tćtraedriques ou pyrarnidaux: 1, 4, 10, 20, 35,
56, 84, 120, etc., consignes dans l’ouvrage de Boece „Liber mathematicalis”
reedite par l’abbe Bernward (fig. 13).

D’Est en Ouest, voici 1’echelonnement de ces valeurs (fig. 14):

20' equivalent a la dirnension interieure de 1’abside orientale

35' = carre du transept oriental

84' = pour le developpement longitudinal de la nef

35' = carre du transept Occidental

56' = enfin sont attribues a la profondeur de 1’abside occidentale qui
faisait fonction de choeur principal.

La nef comporte, comme on le sait, 3X3 arcades, hommage a la Tri-
nite, hommage aussi aux neuf choeurs angeliques, ce qui se conęoit dans
une eglise dśdiee a saint Michel, chef des milices celestes. Les arcades sont
eiies-memes espaches de 9', ce qui nous fait aboutir, pour la longueur de
la nef, a un total provisoire de 81'. Pour racheter l’ecart de 3' — adjonction
necessaire afin de satisfaire au rythme tetraedrique — 1’architecte s est

53 Prieur de St.-Pantaleon de Cologne, ensuite abbe de St.-Michel de Hiłdesbeim,
Goderamnus a laisse sa signature — Goderamnus praepositus accompagnee d’une
croix, sur la derniere page, fol. 145 v°, d’un Vitruve carolingien, redige vraissembla-
ment a Cologne au milieu du IX0 siecle, aujou.rd’hui conserve au British Museum
de Londres (=Codex Harleianus 2767).

34 C. H e i t z, Vitruve et l’architecture de Haut Moyen Age, La cultura antica
nell Occidente Latino dal VII all’ XI secolo, „Settimana” 1974. Spolete 1975, p. 725 -
- 757.

35 H. B e s e 1 e r, H. Roggenkamp, Die Michaeliskirche in Hildesheim, Ber-
lin 1954. La premiere partie „Gestalt und Geschichte” der Beseler, p. 13 - 118, est
suivie, p. 119 - 156, par une analyse mathematiąue poussee du co-auteur Roggenkamp
intitulee „MaB und Zahl”.

2*
loading ...