Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Atlas): Atlas — Paris: Étienne Ledoux, libraire, 1824

Page: 4
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824_atlas/0010
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
par M. le chevalier Lapie; des cartes de Palma et Riedl; de la
carte des Provinces-Illyriennes publiée par le dépôt -général
de la guerre en Italie; d’une carte anglaise comprenant la géo-
graphie ancienne et moderne comparée ; des caries publiées
par le savant Reichard et le major Rennell; de la première
feuille de la Méditerranée et des cartes de la Mer-Noire et de
la Mer de Marmara , du capitaine Gautier; des cartes du célè-
bre Danville; de matériaux précieux que m’a communiqués
M. Pouqueville, et des itinéraires contenus dans son excellent
Voyage de la Grèce, ainsi que de ceux que nous ont donnés
les voyageurs anglais Gell, Dodwell, Clarke, Leake, etc. Plu-
sieurs plans particuliers m’ont été communiqués par le dépôt
de la marine. J’ai trouvé dans les nouvelles annales des voya-
ges , dirigées par nos deux géographes les plus instruits (MM.
Eyriès et Malte-Brun), plusieurs Mémoires ou traductions
d’ouvrages étrangers remplis de documents essentiels, et par-
ticulièrement les reconnaissances de la côte méridionale de
l’Asie-Mineure par le capitaine anglais Beaufort; les obser-
vations sur différentes parties du continent de la Grèce, par
feu le colonel Squire, d’où j’ai tiré un nouveau plan de la
plaine de Marathon; la relation du Voyage dans la Cyré-
naïque, du docteur Délia Cella, à laquelle est jointe une
carte dressée par M. Lapie, auquel j’ai emprunté aussi quel-
ques-uns des détails compris dans la carte jointe à la traduc-
tion d’Hérodote de M. Miot. Enfin l’Histoire critique de l’éta-
blissement des colonies grecques, par M. Raoul-Rochette,
fruit de la plus vaste érudition, m’a servi à rectifier et à
compléter cette partie de la géographie grecque que Barbié
du Bocage n’avait pas donnée entièrement, puisque les côtes

de la Libye, de l’Egypte, de la Syrie et d’une grande partie
de l’Asie-Mineure sont omises dans son atlas.
PLANCHE I.
CARTE GÉNÉRALE.
La planche première de mon Allas est comme le résumé
de toutes les autres; mais elle contient seule les détails sur
les colonies des Grecs en Italie, en Sicile, en Illyrie, en Ma-
cédoine , en Thrace , à la côte méridionale de l’Asie-Mineure,
en Crète et en Syrie; autant toutefois que le peu d’étendue
de celte carte a permis d’en donner. Les ouvrages deM. Pou-
queville, de M. Raoul-Rochelle, et la lecture des auteurs
anciens, m’ont désigné les lieux à placer; la situation dans
laquelle j’ai indiqué chacun d’eux est le fruit d’un travail
critique que j’ai fait sur ces mêmes auteurs et sur les caries
de Danville, de M. Reichard, Barbié du Bocage, Ren-
nell , etc.
PLANCHE IL
Cette carte, indiquant les colonies grecques en Libye , en
Egypte et dans une partie de la Syrie n’existe pas dans
l’atlas de Barbié du Bocage; j’ai pensé qu’elle était indis-
pensable non seulement pour l’intelligence du Voyage d’Ana-
charsis, mais encore pour l’étude de l’histoire grecque. L’ou-
vrage de M. Raoul-Rochette m’a éclairci les passages obscurs
des auteurs anciens , et les caries de Danville , ainsi que
celles de M. Lapie, citées plus haut, m’ont donné quelques
positions.
loading ...