Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Blondel, Jacques François
De la distribution des maisons de plaisance et de la décoration des édifices en général (Band 1) — Paris, 1737 [Cicognara, 435A]

DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.2171#0262
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
■—■

i87

:

TA B L E
DES MATIERES
Contenues dans ce premier Volume.
Je n'ai point eu d'égard dans cette Table à la diversité des
termes de l'Architecture , non plus que desùivre exactement
tous les principes qui peuvent s'énoncer sous les lettres de
l'Alphabet} mon intention à été seulement de ranger par
ordre, un précis des réslexions que j'ai saites sur les mêmes
matières qui sont répandues indisséremment dans ce premier
Volume » asin que le Lecleur puisse trouver ici , rassemblé
de suite, ce qui a relation au Jardinage, à la conjlruftion,
décoration & dissribution.

AGriculture. Le progrès qu'elle a fait en France dans les derniers siecles ,
& la disposition naturelle qu'il faut apporter à cette partie de l'Architec-
ture pour y réussîr. page, 6
Amort'tjjimettt. Les Architectes font partage's sur l'usage des Amortisïemens
. pour la décoration des façades; de la prudence dont il faut user pour les em-
ployer. ^5
Appuis ou balustrades.'Dzns une saçade de peu d'élévation on peut substituer
a la place des balustrades, des appuis sur lesquels on pratique des polies
ou autres ornemens, comme guilochis, cntrelas, &c. qui tiennent lieu de
baluslres. .. • 70
Archiietle. De la nécessîté qu'il y a de faire choix d'un bon Architefte, pour
éviter la confùfîon qu'apporte souvent la mésintelligence des ouvriers. 4
Architeéïe, sa tapacité. Il doit prouver son sçavoir dans l'ordonnance des fa-
çades les plus sîmples, & l'étalage des ornemens doit faire place à la perfec-
tion des membres d'Architecture qui doivent les composer; le bon goût
des Profils fait juger de son expérience , le chemin d'y parvenir & la néces-
lîté qu'il y a d'être né pour cet Art. 13 r
Architeéiure. Son origine. xj
Comme elle s'est poliiTée chez les Grecs. xij
Comme elle a été reçue chez les Romains. idem
Son progrès en France sous le règne de Louis XIV. xii j
Son état présent. xiv
Arriere-corps. Il faut afrefter de la /implicite dans les arriere-corps d'une faça-



Aaij

t •
 
Annotationen