Cagnat, René ; Dussaud, René
Temples et sanctuaires romains — Paris, 1916

Page: 170
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1916/0215
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ï70 CONFÉRENCES AU MUSÉE GUIMET EN 1914.

suppression de la Compagnie de Jésus et l'exil des
diverses communautés de missionnaires à l'époque
de la Révolution, pendant que la Chine, après le
règne de K'ien Loung, traversait une période de
troubles causés par les agissements des sociétés
secrètes., Mais le xix° siècle recueillit le fruit de la
décision de Rome et l'on peut dire que, comparées
à leur état à l'époque de K'ang Hi, les missions de
Chine végétèrent, malgré la ferveur de la prédica-
tion chrétienne.

Une situation nouvelle se produit aujourd'hui; ce
n'est pas pour le plaisir de raconter l'histoire d'un
passé déjà oublié que je viens de vous parler de la
Question des Rites chinois, mais pour noter comment
les événements récents peuvent réparer en partie le
coup porté parla Bulle de 17/12. Déjà, par suite de
leurs multiples relations avec les pays étrangers,
les Chinois avaient dû faire appel au zèle et à l'in-
telligence d'agents qui n'avaient pas suivi la carrière
régulière et hérissée d'examens du fonctionnaire
chinois, par exemple, pour les emplois diploma-
tiques, et nous avons connu un catholique comme
ministre plénipotentiaire du Céleste Empire à Paris.
La chute du trône mandchou amena une réforme
plus radicale encore; la suppression de la religion
d'Etat a jeté bas le principal obstacle qui se dres-
loading ...