Dufourny, Alexis
Rapport sur les grands viaducs en Maçonnerie à l'Exposition Universelle de 1878: considérés au point de vue des meilleures dispositions et proportions a donner aux piles et aux culées — Brüssel, 1881

Page: 25
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/dufourny1881/0028
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
GRANDS VIADUCS EN MAÇONNERIE

DEUXIEME PARTIE.

DIMENSIONS DES PILES ET CULEES.

§,1«

Calculs relatifs a la stabilité des piles.

Nous appliquerons le calcul à la recherche des
dimensions à donner aux piles du viaduc de Vezouillac,
en cherchant à tenir compte de toutes les forces qui
sollicitent ces piles en raison des conditions particu-
lières dans lesquelles se trouve établi cet ouvrage d'art.
Nous avons vu qu'il est en forte rampe et en courbe de
petit rayon.

Le cas que nous choisissons étant le plus compliqué,
il sera aisé de. voir, après son examen, comment il fau-
drait procéder au calcul des pressions des viaducs du
premier système à deux étages de voûtes et dont le
type choisi est le viaduc dé l'Altier.

Nous avons dit, dans la description du viaduc de
Vezouillac, que le système de construction adopté a
pour objet de rendre sensiblement égales les pressions
supportées par les maçonneries dans les diverses sec-
tions horizontales des piles. Ce résultat a été atteint,
nous allons le démontrer. En évaluant le poids du
mètre cube de maçonnerie à 2,400 kilogrammes, chiffre
déduit de la pesée de la pierre qui a été employée, en
prenant d'autre part 1,900 kilogrammes pour le poids
loading ...