Dufourny, Alexis
Rapport sur les grands viaducs en Maçonnerie à l'Exposition Universelle de 1878: considérés au point de vue des meilleures dispositions et proportions a donner aux piles et aux culées — Brüssel, 1881

Page: 3
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/dufourny1881/0006
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
GRANDS VIADUCS EN MAÇONNERIE.

PREMIÈRE PARTIE.

DISPOSITIONS ET PROPORTIONS DES PILES ET CULÉES.

§ 1er.
Ouvrages étudiés.

Les modèles de viaducs, qui m'ont paru les plus
intéressants à étudier, se trouvaient exposés dans le
pavillon du Ministère des Travaux publics de France.
Ces modèles, au nombre de cinq, se rapportent aux
viaducs de l'Altier, de la Selle, de Pompadour, de
l'Ain et de Vezouillac. Ce sont les ouvrages les plus
importants parmi ceux exécutés dans ces dernières
années sous les chemins de fer français. Ils présentent
des particularités fort intéressantes au point de vue des
dispositions et proportions des piles et culées.

La hauteur de chacun de ces ouvrages est respecti-
vement de 73m,33, de 54m,95, de 55 mètres, de
55 mètres et de 44m,52 au-dessus du fond des vallées
qu'ils franchissent ; ils ont pour longueurs : 243 mètres,
285 mètres, 204m,45, 268m,90 et 154m,90; leurs
arches, au nombre de 11, de 8, de 9, de, 11 et de 7,
ont des ouvertures de 16 mètres, de 25 mètres, de
16 mètres, de 20 mètres et de 16 mètres.

Les viaducs de l'Altier et de la Selle ont été établis
par la Compagnie de Paris-Lyon-Méditerranée, le via-
loading ...