Epictetus
Manuel D'Épictete, Et Extrait De Ses Autres Ouvrages — Dresde, 1799 [VD18 13767356]

Page: 106
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/epictetus1799/0096
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
io6

jeux chez toi en ton petit particulier, et alors,
de ta propre autorité, tu publieras : un tel ct
'vaincu aux Jeux Nemeaques, Pythicju.es, Jjth~
micjues, Olympiques. Mais, en public, ne
t’arroge point ce qui 'ne t’appartient pas, et
iaisse la liberté des sulïraees.

7*.

Ili faut que la rnort vienne a nous tôt ou
tard. Dans quelle occupation nous surprendra-
t-elle? Un laboureur sera occupé du soin de
son labourage; un jardinier de celui de son
jardin; un marchand de celui de son com-
merce. Et toi, a quoi seras - tu occupé ?
Pour moi, je souhaite de tout mon cœur que,
dans ce dernier moment, elle ne me trouve
occupé qu’à re'gler ma volonte', afin que, sans
trouble, sans einpéchement et sans contrainte,
je false, en homme libre, cette derniereaction,
et que je puilse dire à Dieu: Seigneur, ai-je
'vio/è vos commandemens ? ai-je abuj'é despre-
fens quc vous niavez jaits? JVe vous ai-je
jias J'oumis mes fens,mes vœux,mes ojjiuious?
31e Juis-je jamais plaint de vous? 3i-je ac-
cuje votre providence? J'ai ète malade, jmrcs
que vous l'avez voulu, et je l'ai votdu de me-
itie. J'ai ètè jiauvre, parce quc vous l'avez
voulu, etj'ai ètè conteut de ma pauvretè. J'ai
ctè daus la bafjejje, parce que vous l'avez
vouhi, et je u'ai jamais dejirè d'en Jortir.
IM'civez vous jamais vu trijle de mon ètat?
3Tavez - vous Jurpris daus l'abattement et
daus le nmrnmre ? Je Juis encore tout pret d
Jubir tout cecju'il vous jjlaira orclonuer demoi.
T e moinclre Jignal de votre part ejt pour moi
7m orclre iuviolable. Vous vouiez que je Jorte
de ce Jjjectacle magnijque , j'eu Jors, et je
vous rsnds niille trcs- humbles graces cîc c"
loading ...