Fohlen, Jeannine; Jeudy, Colette; Riou, Yves-François; Pellegrin, Élisabeth [Editor]; Biblioteca Apostolica Vaticana [Editor]
Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane (2,2): Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane: Fonds Palatin, Rossi, Ste-Marie Majeure et Urbinate — Paris: Éd.du Centre National de la Recherche Scientifique, 1982

Page: 418
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fohlen1982/0446
License: Free access  - all rights reserved
0.5
1 cm
facsimile
418

FONDS ROSSI

ceux sur papier les séries X et XI) et numéro individuel en chiffre arabe. Devenus plus
accessibles aux chercheurs, des manuscrits ou des groupes de manuscrits ont alors fait
l’objet de publications 1.
Les manuscrits latins du fonds Rossi, huit cents environ dont une centaine seule-
ment contient des textes classiques, datent en grande majorité des xive et xve siècles.
L’on y trouve quelques manuscrits français, comme le Ross. 247 (ixe s. venant de l’abbaye
Saint-Chaffre du Monastier (dioc. du Puy), ou quelques manuscrits allemands, prove-
nant de Carinthie (Ross. 786), de Tegernsee, d’Erfurt, de Nuremberg ou de Constance
(Ross. 957), mais la plupart des manuscrits sont d’origine italienne. Quelques volumes
appartenaient autrefois à la Chartreuse de Vallombrosa, à celle de Lucques ou aux Ca-
pucins de Naples; une douzaine de manuscrits, tous non classiques, proviennent du cou-
vent Saint-François d’Assise et ont été vraisemblablement acquis après leur passage
dans la bibliothèque du comte Fabrizio Orsini de’ Rilli (f 1826), tandis que d’autres
manuscrits de ce collectionneur allaient à Poppi, sa ville natale 2; une dizaine de manus-
crits, également non classiques, proviennent de la bibliothèque réunie au XVe siècle à
l’abbaye de Monteprandone par s. Jacques de la Marche 3; plusieurs manuscrits de cette
bibliothèque avaient déjà été transférés à Rome en 1777 (notamment un Rufin, aujourd’hui
Rome, Bibl. Angelica 1873), d’autres, restés à Monteprandone, ont été achetés par le
chevalier de’ Rossi en 1841, quelques-uns enfin, parmi lesquels quatre classiques, sont
aujourd’hui à la Biblioteca comunale de Monteprandone.
L’achat le plus important et le plus intéressant a été effectué en 1842: deux cents
manuscrits environ, dont une quinzaine de classiques (Ross. 50, 193, 409, 540, 557, 559,
561, 562, 603, 604, 806, 957, 1045 et 1132), provenant du collège Capranica; Domenico
Capranica — ou Crapanica — cardinal de Fermo (f 1458), ayant réuni une très belle
bibliothèque, la donna au collège qu’il avait fondé à Rome et qui porte encore son nom 4;
deux inventaires inédits, rédigés à la fin du xve siècle, sont conservés dans le ms. Vat.
lat. 8184: le premier, sur papier (f. 1-46 v°) date de 1480 et contient environ 400 arti-
cles 5, le deuxième sur parchemin (f. 48-71) date de i486 et contient 430 articles, mais

1 V. Van De Vorst, Verzeichnis der griechischen Handschriften der Bibliotheca Rossiana {Zen-
tralblatt fur Bibliothekswesen, 23, 1906, p. 492-508 et 537-550); E. Gollob, Medizinische griechische
Handschriften des Jésuitenkollegiums in Wien, XIII-Lainz (Sitzungsber. der Kais. Akad. der Wis-
sensch. in Wien, Philos.-Histor. Kl, 158, Abhandl. 5), Vienne, 1908, 13 p.; E. Gollob, Die grie-
chische Litteratur in den Handschriften der Rossiana in Wien (Sitzungsber. der Kais. Akad. der Wis-
sensch. in Wien, Philos.-Histor. Kl., 164, Abhandl. 3), Vienne, 1910, 116 p.; H. Tietze, Die
illuminierten Handschriften der Rossiana in Wien-Lainz (Beschreibendes Verzeichnis der illumi-
nierten Handschriften in Oesterreich, 5), Leipzig, 1911, 208 p., 12 pl. et 187 fig.; J. B. Wimmer,
Thomas s chriften {Zeitschrift für katholische Théologie, 43, 1919, p. 343-352).
2 G. Mercati, Codici del convento di S. Francesco in Assisi nella Bibliotheca Vaticana {Mi-
scellanea F. Ehrle, 5, Rome, 1924, p. 83-127).
3 A. Crivellucci, I codici délia libreria raccolta da S. Giacomo délia Marca, Livourne, 1889,
110 p.; G. Caselli, Alcuni codici délia libreria di S. Giacomo délia Marca esistenti nella Biblioteca
Vaticana, Montalto, 1934, 73 P·,' G. Pagnani, Alcuni codici délia libreria di S. Giacomo délia Marca
{Arch. franc, hist., 45, 1957, P- 171-192); G. Pagnani, LfceiWe délia libreria di S. Giacomo délia Marca
{Picenum Seraficum, 8, 1971, p. 7-12); R. L101, Storia e letteratura nella libreria di S. Giacomo délia
Marca {Picenum Serafïcum, 8, 1971, p. 42-65).
4 Sur le cardinal Capranica, cf. J. Toussaint, Capranica {Domenico), dans Dict. Hist. Géogr.
Eccl., 11, Paris, 1949, col. 932-941; A. A. Strnad, Capranica {Crapanica) Domenico, dans Dizion.
biogr. degli Italiani, 19, Rome, 1976, p. 147-153; sur le collège et la bibliothèque, cf. R. Mols, Ca-
pranica {collège), dans Dict. Hist. Géogr. Eccl., 11, Paris, 1949, col. 941-943 et surtout M. Morpurgo
Castelnuovo, Il cardinale Domenico Capranica, II. La Biblioteca Capranica {Arch. délia Soc. Rom.
di Storia Patria, 52, 1929, p. 117-127).
5 A. V. Antonovics, The Library of the cardinal Domenico Capranica {Cultural Aspects of
the Italian Renaissance, Essays in honour of P. O. Kristeller, Manchester-New York, 1976, p. 141-159).
loading ...