Fohlen, Jeannine; Jeudy, Colette; Riou, Yves-François; Pellegrin, Élisabeth [Editor]; Biblioteca Apostolica Vaticana [Editor]
Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane (2,2): Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane: Fonds Palatin, Rossi, Ste-Marie Majeure et Urbinate — Paris: Éd.du Centre National de la Recherche Scientifique, 1982

Page: 648
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fohlen1982/0676
License: Free access  - all rights reserved
0.5
1 cm
facsimile
648

URB. LAT. 961-986

tinianus imperator effectus est a militibus apud Niceam... » (cf. H. Droysen, op.
cit., p. 185).
(liv. XVI) expi. inachevé f. 106 v°: «...et ordinauit ut illorum ecclesias catholici
episcopi consecrarcnt » (éd. part. H. Droysen, op. cit., p. 391 1. 21-22).
~ f. 107-108 v°: ^Catalogus Pontificurn Romanorum}.
inc.: « Domnus Petrus sedit annos XXV menses II dies III... ».
expi.: «... Gregorius sedit annos XVI. menses X (d’une main plus récente) Sisinus
sedit annos VIIII ».
~ f. 109 v° (add.): (Precesy.
1) inc.: «Tu aula uirginalis tenplum [sfc] es domini... » (2 1.).
2) inc.: «Domine Deus creator omnium terribilis, et fortis... » (6 1.).
Origine: italienne, écriture gothique régulière.
Possesseur: Francesco Maria II d’après l’inventaire de Lucas Holstenius «Cassa vec-
chia 11 n° 8 Cassa nuova 56 n° 617 ».
Bibliographie: H. Droysen, Eutropi Breuiarum ab urbe condita... (M.G.H., Auct. antiq.,
2), Berlin, 1879, p. xxxm (brève mention); A. Crivellucci, Per l’edizione delta Historia Ro-
mand di Paolo Diacono (Bull. Ist. stor. ital., 40, 1921, p. 93-94), description du manuscrit, le
texte est plus proche de Paul Diacre que de Landolfus contrairement à ce que croit Droysen.
Urb. lat. 986
Parch., XVe s., I + 89 ff. (f. 1, 14 v° et 56 v° blancs), 208 x 146 mm. Le f. 1 est un feuillet de garde.
Simple bordure à « bianchi girari » et pastilles d’or sur deux côtés aux f. 2, 15, 57 et dans la
marge gauche au f. 62 v°. Au f. 2, dans la marge inférieure, un blason a été ajouté, son empla-
cement prévu dans la décoration du f. 15 est resté blanc. Initiales d’or à « bianchi girari » et
nombreuses petites initiales d’or sur fond vert, bleu ou rouge à filets. Rares gloses marginales
d’une main à peine plus tardive. Nombreuses notes contemporaines rubriquées aux f. 2-13 v°,
39 v°-52. Au f. 1 v°, add. contemporaine d’une autre main de la table du contenu.
~ f. 2-14: Ps. Messala Corvinvs, De Augusti Caesaris progenie.
~ f. 15-56: Aristeas, De septuaginta duobus Scripturae Sacrae interpretibus ad Philo-
cratem jratrem historia (transi, lat. Matthaei Palmerii).
f. 57-89: De uiris illustribus Vrbis Romae (classe B groupe D de F. Pilchmayr).
titre: « caii plinii de viris illvstribvs libellvs foeliciter incipit ».
expi.: « ... Odoribus cremando coherauit. Aliter cremandum curauit. finis» (77).
Origine: italienne, écriture humanistique cursive. Invocation du copiste au f. 89: « lavs
deo ».
Possesseurs: le cardinal Giordano Orsini, (f 1438) dont les armes, légèrement endom-
magées, sont peintes au f. 2: bandé de gueules et d’argent de six pièces au chef d’argent
soutenu d’une divise d’or et chargé d’une rose de gueules boutonnée de sinople; Cesare
Trivulzio d’après la note du f. 89 v° « Cesaris Triultii Και Των φίλων » (χνι-χνπθ s.) 1;

1 On peut vraisemblablement l’identifier avec le condottiere Cesare Trivulzio (f 1527) dont la
générosité dans le prêt de ses livres à ses amis est connue: «... Και Των φιλών ». La même note, de la
même main, se remarque dans le ms. Vat. lat. 1883, f. 74 (Plutarchus, Leonardus Brunus Aretinus...)
loading ...