Fontane, Charles
Un maître de la caricature - And. Gill: 1840 - 1885 (Band 1) — Paris, [1927]

Page: III
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fontane1827bd1/0014
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
A CH. FONTANE

Cet ouvrage va mettre enfin notre grand caricaturiste français,
André GUI, à la place qui, en toute justice, lui est légitimemen t due.
Aussi, le petit groupe de ceux qui le connurent intimement et qui
naturellement l'aimèrent; ceux qui comprennent son œuvre et qui, par
suite, l'admirent, vous devront, mon cher Fontane, une infinie reconnais-
sance pour le splendide monument que vous lui élevez en publiant ce livre
composé avec une si délicate dévotion, vous qui ne le connûtes point,
mais que votre instinct du beau et du puissant vous a fait découvrir et
goûter pleinement. Grâce à vous, les générations qui nous poussent trou-
veront ici un tel ensemble d'œuvres du grand artiste, que ceux qu'inté-
resse l'art populaire, franc et sincère, auront toutes facilités de l'étudier
en ce maître de la Caricature, dont l'esprit et le talent, hors de pair, furent
cependant si peu célébrés par ceux-là mêmes qui en profitèrent.

Beau physiquement comme un demi-dieu de la fable, détesté par con-
séquent de tous ceux qui se croyaient déshérités de la nature; caressé
jusqu'à l'étourdissemenl par un succès aussi foudroyant que mérité, en
pleine jeunesse, en pleine vigueur, GUI a été en butte aux jalousies plus
ou moins avouées des confrères, à l'envie mauvaise de ceux qu'il laissait
en route, et ni les uns ni les autres ne lui pardonnèrent jamais; bien
mieux, par leur conduite envers lui, ils finirent par le tuer, après l'avoir
aboli dans ce qu'il avait de plus redoutable pour eux : l'esprit.

Combien pourtant fut court son passage parmi nous! A peine quinze
années!Mais quellesannées glorieuses! Ce qui n'a pas empêché son œuvre
d'être comme étonnée dè:s qu'il eut disparu.

C'est vous, mon ami, qui nous la rendez en grande partie, cette œuvre,
un demi-siècle après son éclosion. Vous nous montrez qu'en ces quelques
années GUI a dépensé son talent sans réserve, dans tous les genres, et
loading ...