Grand-Carteret, John
Les moeurs et la caricature en Allemagne - en Autriche - en Suisse: ouvrage illustré — Paris, 1885

Seite: 333
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/grand_carteret1885/0373
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Fig. 197- — L'Empereur d'Allemagne à Ems et à Hombourg. — Caricature du Figaro f 1S71).

Cjjapftre x

La Caricature à Vienne

Double caractère de la caricature viennoise: politique et mondaine. —Son origine
récente après la constitution de 1859. —■ La censure préalable: les péripéties d'un
rédacteur de journal charivarique. —■ Deux courants dans la caricature viennoise:
influence allemande, influence slave. — Le Figaro et ses dessinateurs : Lauf berger,
Léopold Muller, Juch. — Caricatures du Figaro sur le roi de Prusse. — Le
Kikeriki et son Coq. — Les journaux 'à caricatures coloriées.- Floh, Bombe, Humo-
ristische Blatter. — Klic et le portrait-charge. — Suppléments mondains des feuilles
caricaturales. — La femme viennoise: Schliessmann. — Les gravures légères
Klic. — La Caricature d'artistes. — Caricaturistes de la presse illustrée.

PRÈS Berlin et Munich, Vienne, c'est-à-dire
le dernier des trois grands centres qui per-
sonnifient les mœurs et les idées allemandes.
Assurément dans cette capitale située à une
des extrémités de la famille germanique, aux
confins du monde slave, la vie ne se pré-
sente pas sous les mêmes aspects. Si l'at-
mosphère intellectuelle y est moins élevée
qu'à Berlin, si l'esprit allemand n'y est pas
pur comme à Munich, en revanche, que d'attrait, que de gaieté, que de
légèreté, que de brio! Le mot du poète populaire Bâuerle ,,'s ist nur a
Kaiserstadt, 's ist nur a Wien", — il n'y a qu'une ville Impériale, il n'y
a qu'un Vienne, — est toujours vrai.
loading ...