William S. Kundig, Buch- und Kunsthandlung <Genf> [Editor]; Naville & Cie <Genf> [Editor]
Catalogue de monnaies grecques antiques: provenant de la collection de feu le Prof. S. Pozzi ; dont la vente aura lieu aux enchères publiques le 4 avril 1921 et jours suivants dans les Galeries Fischer à Lucerne (Suisse) — Genève, 1920

Page: i
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/kundig_naville1921_04_04/0009
License: Creative Commons - Attribution - ShareAlike Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
r^a suite de monnaies grecques antiques dont nous donnons ici le catalogue, provient entièrement
de la collection que feu le Prof. S. Pozzi avait rassemblée pendant les 25 dernières années
^Sxs^ de sa carrière si noblement remplie et si tragiquement terminée.
Il nous paraît superflu de faire remarquer avec quelle science et quel goût éclairé ces pièces ont été
itiemment réunies. Peu de collections publiques peuvent présenter une pareille accumulation de raretés
1 premier ordre.

Si nous exceptons la superbe série de M. R. Jameson dont le nombre de pièces hors ligne ne saurait
re égalé, la collection Pozzi reste, à l'heure actuelle, la collection privée de monnaies grecques qui
nferme le plus grand nombre de pièces importantes.

Certaines séries ont été tout particulièrement recherchées par feu S. Pozzi: on remarquera les suites
h riches de Mendé, Abdère, Acanthe, Aenos, Chalcidique, Élide et de Crète, de très belles pièces de
lazomène, une réunion remarquable de statères de Mélos, de statères d'electrum de Cyzique; la série
. Sicile très bien représentée possède entre autres deux pièces de Gela de toute rareté; on notera un statère
or a Athènes avec le nom de Mithradate, plusieurs tétradrachmes d'une rareté insigne des rois de Pont,
1e fort belle suite des Séleucides, des Lagides et de Cyrénaïque. Nous n'insisterons pas davantage, car
s amateurs sauront bien discerner eux-mêmes combien cette collection renferme de joyaux, et cela d'autant
us facilement que nous donnons la reproduction de toutes les pièces.

Ce catalogue a été dressé avec le plus grand soin. On a mentionné les références de Head, Babelon
des catalogues du Musée Britannique ainsi que les travaux spéciaux les plus récents. Chaque pièce a été
■sée minutieusement de façon que ce travail puisse fournir une contribution importante à ï étude de la
étrologie monétaire. En revanche nous avons supprimé toutes les dénominations telles que tétradrachme,
<ole, diobole, éginétique, attique, milésiaque etc., ces qualificatifs étant encore, dans de nombreux cas,
une valeur assez incertaine.
loading ...