Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
>'"

64

FOUILLES A DAHCHOUR.

le

biva

le sarcophage porte l'inscription : «Présentation d'offrande à Ptah-Sokar-Osiris, qu'apparaissent
à la voix les aliments solides et liquides, les bœufs, les oies, pour la fille royale Sent-Senbet-s.»
La cachette, bien que plus grande, était placée de la même manière que la première. De même
que le trésor de la princesse Hathor-Sat, les bijoux de la princesse Mérit avaient été déposés dans
un coffret incrusté d'or. Mais les joyaux étaient bien plus nombreux, leurs inscriptions plus étendues
et trois noms royaux apparaissaient sur les pectoraux, les bracelets et les scarabées : c'étaient ceux
d'Ousertesen II, Ousertesen III et d'Amenemhat III. Ces noms, sauf celui du dernier souverain, ren-
traient dans les indications fournies par la première trouvaille et par les fouilles extérieures, car
le nom d'Amenemhat III avait été rencontré dans les mastabas situés au nord de la pyramide. L'en-
semble des documents recueillis jusqu'alors, pendant cette campagne de fouilles, permettait d'attri-
buer la construction du grand monument aussi bien à l'un qu'à l'autre de ces trois souverains.
Voici le catalogue que M. G. Legrain a dressé de ces bijoux.

Catalogue des bijoux trouvés dans la galerie des princesses le 8 mars 1894.

Second trésor.

— Pectoral en forme de naos, au fronton soutenu par des fleurs de lotus. Deux lions aux têtes
d'épervier coiffées des plumes d'Amon, terrassent un Nègre et un Asiatique. Le car-
touche d'Ousertesen III ( ©sLJLJlJ] est au centre de cette double scène. Un vautour,
tenant le signe Q, étend ses ailes sur cet ensemble habilement composé.
Le revers est ciselé de merveilleuse façon.
Or, cornaline, émeraude d'Egypte, lapis lazuli.
Voir planches XIX et XXI.

Long. om05, larg. omo6. Poids 63 grammes.

— Pectoral en forme de naos. Le { 7§Q^3^ ^ ( ° ^è?" \ «dieu bon, maître des deux
terres, vainqueur de tous pays, Ra-n-mat (Amenemhat III)» est représenté par deux fois
levant sa masse d'armes pour frapper un homme barbu qu'il saisit aux cheveux. Le vaincu
est armé d'un poignard et d'une arme recourbée. L'action du roi est définie par les hié-
roglyphes entremêlés aux personnages : *----^r^^^X : «il frappe les Sati et les Menti».

Y7'

La déesse vautour étend ses ailes sur cette double scène. Elle est qualifiée de

et tient dans ses serres les signes -r- et u. Enfin, un signe •¥■ agite un éventail derrière le

roi combattant.

Le revers est ciselé.

Or, cornaline, émeraude d'Egypte, lapis lazuli.

Voir planches XX et XXL

Long. om 104,, haut. omo88. Poids 135 grammes.

?r'

Isente1

Grande coquille bivalve en or massif.
Voir planche XXII.

Haut. omo75, long. om075. Poids 65 grammes.
 
Annotationen