al-Matḥaf al-Miṣrī <al-Qāhira> [Editor]
Le Musée Egyptien — 1.1890-1900

Page: 1
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/musee_egyptien1890_1900/0011
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE MUSÉE ÉGYPTIEN

TEXTE PAR

M. G. MASPERO

Mariette avait fondé, en 1871, le recueil des Monuments divers afin d'y publier
les principaux monuments qui venaient enrichir chaque année le Musée de
Boulaq. Je terminai le volume qu'il avait commencé"), mais, faute d'argent
pour continuer son œuvre, je dus me résigner à insérer les documents qui auraient
dû y figurer, soit dans la Zeitschrift de Lepsius, soit dans le Recueil de Travaux
relatifs à la Philologie et à VArchéologie Egyptiennes et Assyriennes; pour n'en citer
qu'un exemple, les textes religieux des Pyramides de Sakkarah ont paru dans la
seconde de ces deux revues. M. Grébaut. disposant d'un budget plus riche que le
mien, revint aux pratiques de Mariette; en 180,0 , il lança, sous les auspices et
aux frais du Gouvernement Khédivial, le premier numéro de ce Musée Egyptien 2).
Le but qu'il poursuivait était double. En premier lieu, il voulait placer à la dis-
position des savants le texte authentique des inscriptions les plus importantes
que le Musée possède. Ensuite il comptait fournir aux archéologues la reproduc-
tion exacte des statues, bas-reliefs, peintures, menus objets en bois, en pierre,
en bronze, en émail qui lui paraissaient propres à donner une idée avantageuse de
l'art, de la culture ou de l'industrie des Anciens. On sait combien peu l'archéologie
égyptienne est connue en dehors de notre petit cercle. Le nombre considérable
des monuments que nos musées renferment, la façon peu commode dontils sont
exposés le plus souvent, les difficultés qu'on rencontre lorsqu'on souhaite les ma-
nier ou les examiner de près, ont découragé plus d'un savant que son penchant
naturel inclinait à les étudier. M. Grébaut avait donc raison lorsqu'il se proposait
de jeter les richesses de notre Musée dans le domaine public, parle moyen de
fac-similés exacts qui suppléraient en quelque sorte à l'absence des pièces origi-
nales. C'est ce que j'avais tenté déjà de faire dans les deux \olumes qu'Olivier

(1) Mariette- Maspkro, Monuments divers recueillis en Egypte eien Auhie. 28 liv. in-foiio, 1871-1892.

('2) E. Grébaut, Le Musée Egyptien. Recueil de Monuments choisis et de Notices sur les fouilles en Egypte,
publié par E. Grébaut, Directeur général du Service des Fouilles, E. Brugsch bey et G. Daressy,
Conservateurs, t. 1, Fasc. 1. Le Caire, 1890, m-k°, 19 pl. Prix : 17 francs.
loading ...