Omont, Henri [Hrsg.]
Dessins des sculptures du Parthénon: attribués a J. Carrey et conservés a la Bibliothèque Nationale accompagnés de vues et plans d'Athènes et de l'Acropole — Paris, 1898

Seite: 22
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/omont1898/0026
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
22

M Alexis Paccard, ancien pensionnaire de l'école de France à Rome, a bien voulu réunir ses travaux aux miens. Dans l'origine, j'avais
pensé que l'ouvrage de Sluart pouvait à la rigueur faire connaître l'architecture du Parthénon, et qu'il suffisait de le compléter par la
publication des découvertes les plus importantes. Je m'appliquai donc à relever le plan de l'Acropole nouvellement déblayée, le plan
d tomnle entièrement découvert, à étudier le mode de construction, à dessiner les détails de l'ornementation, et je crus avoir assez
fait pour l'architecture, réservant toute mon attention à l'étude de l'œuvre de Phidias et à son interprétation, rendue désormais pos-
sible car les nombreuses ressources qui permettent de compléter sa vaste composition. Depuis, en voyant les travaux exécutés à Athènes
nar M Paccard dans les année 1846 et 1847, en comparant leur admirable précision au vague, à l'incertain des planches de Stuart, et
les résultats nouveaux qu'offrait l'étude approfondie du monument sous le rapport du style et de la construction, je compris qu'il fal-
lait reprendre en entier l'architecture, comme la sculpture, et je vais indiquer de quelle manière j'ai formé de ces éléments combinés
un ensemble complet.

TEXTE.

Une histoire de l'art avant Phidias et une étude de l'Ilécatompedon avant l'étude du Parthénon forment un premier chapitre et une
introduction au second, qui comprendra le siècle de Périclès. Raconter ce siècle, c'est faire l'histoire du Parthénon et la biographie de
Phidias. Dans le troisième chapitre, je suivrai les vicissitudes de l'Acropole d'Athènes depuis le procès et la mort de Phidias dans sa
prison jusqu'en 1832, époque de la régénération de la Grèce. J'ai réuni pour cette triste histoire, à tout ce que donne la bibliographie
la plus étendue, des renseignements nouveaux puisés dans les archives de Venise et dans quelques autres dépôts historiques et litté-
raires. Le quatrième chapitre contiendra l'histoire des fouilles de l'Acropole depuis 1832 jusqu'en 1844; le cinquième sera consacré à
la topographie de l'Acropole, étudiée sur le sol primitif; le sixième à l'architecture du Parthénon; le septième à la sculpture des fron-
tons; le huitième à la sculpture des métopes ; le neuvième à la sculpture de la frise; le dixième à l'emploi de la peinture dans l'orne-
mentation; le onzième et le douzième enfin à la réunion de quelques documents inédits et d'une bibliographie complète. Le tout sera
suivi d'une table générale.

PLANCHES.

Le second volume est composé de 100 planches exécutées avec un soin et un luxe qu'on rencontre rarement réunis. J'en donne plus
loin une liste détaillée; mieux que toute autre explication, elle présentera l'aperçu de mon travail et les ressources que les artistes,
ainsi que les archéologues, y trouveront. S'il n'avait fallu pour mener à bien cette grande entreprise qu'une admiration enthousiaste,
qu'une vie consacrée aux arts, qu'un jugement préparé par l'étude comparative des plus beaux monuments de l'ancien monde, j'aurais
cru être à la hauteur de ma mission; mais, pour décrire le Parthénon, pour interpréter la grande série de figures qui l'anime, pour
juger cette merveille que la Grèce entière, au point culminant de sa civilisation, a proclamée sans rivale, il faudrait avoir été le con-
temporain do Périclès et le confident de Phidias; que celui qui a celte prétention me jette la première pierre1.

LISTE DES PLANCHES AVEC LEUR NUMÉRO D'ORDRE

TITRES DES VOLUMES.

Titre du premier volume. Un Vase de la collection Hope, un
Camée de la Bibliothèque nationale, des médailles d'Athènes.

Titre du second volume. Antéfixe représentant une tète de Méduse
et ornements pris sur les terres cuites peintes provenant de la
décoration de l'Hécatompedon [en couleur).

HISTOIRE.

1.

L'ordre de l'Hécatompedon d'après les éléments retrouvés dans
les murs au nord de l'Acropole et dans les fouilles (en cou-
leur).

Ornementation peinte de l'Hécatompedon d'après les fragments
retrouvés dans les fouilles au pied des fondations du Parthé-
non (en couleur).

Ornementation Id. (en couleur).
4 à 7. Traces laissées sur le fronton de l'est par les lettres en
bronze qui formaient des inscriptions entre les boucliers;
moulage en plâtre et estampage en papier reproduit par la
lithographie.

2.

3.

8. Fronton oriental tel qu'il s'était conservé en 1674 lorsque

M. de Nointel le fit dessiner par J. Carrey, élève de Lebrun.
Fac-similé du dessin, aux crayons rouge et noir, conservé
à la Bibliothèque nationale de Paris.

9. Fronton occidental, dessiné par J. Carrey en 1674. Jd.

10. Métopes du sud de 1 à 8 (61-68) Id.

11. Métopes du sud de 9 à 16. (69-76) ld.

12. Métopes du sud de 17 à 24. (77-84) Id.

13. Métopes du sud de 25 à 32. (85-92) Id.

14. Frise, façade occidentale. Figures 1 à 14. Id.

15. Frise, id. Figures 15 à 25. Id.

16. Frise, façade occidentale et côté du sud. Figures 26 à 33. Id.

17. Frise côté du sud. Figures 34 à 49. Id.

18. Frise, id. Figures 50 à 62. Id.

19. Frise, côté du sud et façade orientale. Figures 63 à 103. Id.
9„ ( Frise, façade orientale. Figures 85 à 88. Id.

I Ruines d'un édifice antique. Id.

21. Frise, façade orientale. Figures 103 à 120. Id.

22. Frise, façade orientale. Figures 120 à 137. Id.

23. Frise, côté du nord. Figures 138 à 154. Id.

24. Frise, côté du nord. Figures 154 à 178. Id.

25. Frise, côté du nord. Figures 178 à 187. Id.

1 L'Acropole et les têtes de Minerve sur les médailles. —Je donue dans le texte de mon ouvrage, la série complète des modifications que les artistes grecs ont
fait subir à la tète de Minerve, avant et après Phidias.

_ Naissance de Minerve, vase de la collection de M. Hope. — On sait par les dessins de J. Carrey que, déjà en 1674, les figures formant le centre de la composi-
tion du fronton oriental avaient disparu, c'est dans les monuments contemporains qu'on a recherché et qu'on peut retrouver comment Phidias avait figuré le
sujet décrit par Pausanias : la naissance de Minerve. Parmi ces nombreux monuments, dont je reproduirai les plus importants, je n'en connais pas qui réponde
mieux aux exigences du fronton que la peinture de ce vase.

Minerve et Neptune. Camée de la Bibliothèque Nationale.

pCes huit figures sont reproduites dans le même ordre sur le titre du tome I et sur les couvertures des livraisons du Parthénon.
Centaure, ancien type; Minerve, ancien type;Lion couché, ancien type. Ces trois bronzes, trouvés dans les fouilles qui ont mis à nu l'ancien sol de l'Acropole,
ont été dessines de la grandeur des originaux. [Trois bois gravés; cf. le Catalogue des bronzes de l'Acropole, de M. A. de Ridder; Paris, 1896, in-8».]
loading ...