Omont, Henri [Editor]
Dessins des sculptures du Parthénon: attribués a J. Carrey et conservés a la Bibliothèque Nationale accompagnés de vues et plans d'Athènes et de l'Acropole — Paris, 1898

Page: 8
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/omont1898/0012
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ATHÈNES AU XVII" SIÈCLE

temps qu'un nouvel ambassadeur de France, M. de Gi-
rardin1. se rendait à Constantinople.

La « Veue du temple de Minerve », reproduite sur la
planche XXVI et qui donne un croquis médiocre de la
façade occidentale et du côté méridional du Parthénon,
est empruntée au premier tome d'un volumineux recueil
de cartes, plans et dessins, qui accompagnent un mémoire
de Gravier d'Ortières sur sa mission. Ce premier tome,
aujourd'hui conservé au Département des Manuscrits de
la Bibliothèque Nationale, sous le n° 7176 du fonds fran-
çais (anc. Supplément français 19), est intitulé : «Estât des
places que les princes mahométans possèdent sur les costes
de la Méditerranée, et dont les plans ont été levés par
ordre du Roy à la faveur de la visite des Echelles de Le-
vant, que Sa Majesté a fait faire dans les années 1685,
1686 et 1687, avec les projets pour y faire descente et s'en
rendre maistres. » En dehors de cette vue du Parthénon,
qui s'y trouve au fol. 164, et qui mesure 59 5 millimètres
sur 290, le même volume contient aussi une vue de
l'Acropole et une copie, la seule qui subsiste, du plan
d'Athènes, dit des Capucins, reproduites plus loin aux
planches XXXI et XXXIX, ainsi que plusieurs autres des-
sins de monuments antiques d'Athènes".

C'est à la même mission de Gravier d'Ortières qu'on
doit sans doute aussi rapporter une petite suite de dessins
assez médiocres de quelques métopes septentrionales et mé-
ridionales du Parthénon, reproduits sur les planches XXVII
et XXVIII.

Ces dessins à l'encre de chine, exécutés au pinceau et à
la plume, représentent les métopes septentrionales A à E
et méridionales XXVIII à XXXII ; la métope XXVII a été
placée par le dessinateur après la métope XXX. Ils sont
aujourd'hui conservés, sous la cote B1 (Réserve), au Dépar-
tement des Estampes de la Bibliothèque Nationale, dans
le .troisième volume d'un important recueil de gravures,
intitulé Rome ancienne, qui faisait partie de la Collection
Beringhen, acquise en 17313.

Sur la planche XXVIII, qui ne présente que les deux mé-
topes méridionales XXX et XXXII, on trouvera encore la
reproduction des gravures du Temple de Minerve insérées
par Spon, Wheler et Cornelio Magui dans leurs différents
ouvrages. La première, à gauche, est empruntée au Voyage
d'Italie, de Dalmatie, de Grèce et du Levant de J. Spon
(Lyon, 1678, in-12), t. II,.p. 143. La seconde, qui n'est
qu'une copie de la gravure publiée par J. Spon, se trouve en
regard de la page 58 de la Relazione délia cil ta d'Athene
de Cornelio Magni (Parma, 1688, in-4°). Les deux
dernières reproduisent les gravures, la plus grande de
l'édition originale, la plus petite de la traduction fran-
çaise des voyages de G. Wheler, A Journey into Greece
(London, 1682, in-fol.), p. 360, et Voyage de Dalmatie,
de Grèce, du Levant (Amsterdam, 1689, in-12), page
4204. Tous ces dessins dérivent du même original et ont
été copiés l'un sur l'autre ; ils ont pour source commune
la gravure insérée dans le Voyage de Spon.

III

VUES ET PLANS D'ATHÈNES AU XVIF SIÈCLE

PLANCHES XXIX-XLV

Les vues d'Athènes et de l'Acropole au xvire siècle, re-
produites au nombre de vingt-trois, d'après des dessins ori-
ginaux ou des gravures contemporaines, sur les dix planches
suivantes XXIX à XXXVJII, peuvent se diviser en deux
groupes : quatorze de ces vues sont antérieures au bom-
bardement de la citadelle par l'armée vénitienne, en
1687, et neuf autres sont contemporaines de ce bombar-
dement ou le représentent, lien est de même des plans
d'Athènes et de l'Acropole, que contiennent, au nombre de
dix-neuf, les sept planches XXXIX à XLV, qui terminent
le présent recueil.

nous avons touché pendant le voyage de Levant, levez el dressez par le
sr Plantié, ingénieur du Roy, qu'il s'est conduit avec beaucoup de cir-
conspection et de prudence dans ces ouvrages et qu'il a apporté toulte l'ap-
plication et l'exactitude possible pour les rendre fidèle? et utiles. En té-
moin de quoy nous avons délivré le présent certifûcat pour servir et valoir en
temps et lieu. Fait à Versailles, le sixiesme février 1687. Signé : D'Ortières. »
1. Cf. Projets de prise de Constantinople et de fondation d'un empire français

PLANCHES XXIX et b

/s

Vue de l'Acropole d'Athènes en 1670.

Le plus ancien dessin de l'Acropole d'Athènes qui ait été
conservé, et l'un des plus remarquables et des plus exacts
dans le détail, fait partie, depuis quelques années, des col-
lections du Iiunstmuseum de l'université de Bonn, pour
lequel il a été acquis d'un libraire de Leipzig. C'est un
grand dessin à la sépia, mesurant 0m,262 de hauteur sur
0'",458 en largeur, et dont une reproduction réduite, accom-
pagnée d'un savant commentaire, a été publiée en 1877
par M. E. von Duhn dans les Mittheilungen des deutschen

d'Orient sous Louis XIV, dans la Revue d'histoire diplomatique (1893), t. VII,
p. 195-246, et aussi L. de Laborde, Athènes, II, 55 65.

2. Cf. le détail de ces dessins dans L. de Laborde, Athènes, II, 60, note 2.

3. Cf. Le Département des Estampes à la Bibliothèque Nationale, par le vi-
comte H. Delaborde (Paris, 1875, in-18), p. 54-59; etL. de Laborde, Aliènes,
II, 63, note.

4. Cf. L. de Laborde, Athènes, I, 131-132.
loading ...