Palladio, Andrea ; Chapuy, Nicolas-Marie-Joseph [Oth.]
Oeuvres complètes d'André Palladio — Paris, 1825

Page: 11
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/palladio1825/0009
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES

QUATRE LIVRES D'ANDRÉ PALLADIO.

PREMIER LIVRE.

ORDRES ET PRINCIPES GÉNÉRAUX.

CHAPITRE PREMIER.

CE QD'IL FAUT CONSIDERER ET PREPARER AVANT QUE U£ BATIR.

Avant que de bâtir, il faut examiner et étudier avec soin chaque partie du plan et
des élévations de la construction que l'on doit entreprendre. 11 y a trois choses,
dit Vitruve, sans lesquelles un édifice ne mérite aucune approbation : ce sont l'utilité
ou commodité, la solidité et la beauté ; car on ne peut Irouvcr les caractères de" la
perfection dans un édifice sans solidité quoique bien distribué, ou incommode
quoique solide, ou enfin réunissant ces deux qualités sans y joindre l'élégance. Il
y aura commodité, quand chaque partie sera placée et disposée suivant ses conve-
nances particulières, et aura des dimensions proporlionnées à son usage et au carac-
tère de l'édifice. L'ouvrage sera durable, quand tous les murs seront élevés d'aplomb ;
plus épais dans le bas que dans le haut, et ayant de bons et suffisans fondemens;
quand les colonnes supérieures seront juste au-dessus des colonnes inférieures, et
quand toutes les ouvertures, comme portes et fenêtres, seront l'une au-dessus de
l'autre, en telle sorte que le plein soit sur le plein et le vide sur le vide. La beauté
résultera du choix heureux des formes et du rapport exact du tout aux parties, des
parties entr'elles et de celles-ci au tout, en sorte qu'un édifice semble un corps
entier et parfait, dont chaque membre convient à l'an ire, et dont tous les membres
sont nécessaires.

Ces choses considérées dans le dessin ou dans le modèle, on doit dresser prompte-
ment le devis approximatif de la dépense, s'assurer les fonds en teins utile , et préparer
les matériaux nécessaires afin de n'être point arrêté au milieu de la construction. Il
est très-intéressant pour l'architecte, et très-utile au bâtiment, de mener les travaux
avec promptitude et méthode ; car lorsque tous les murs s'élèvent ensemble, on n'a
point à craindre ces gerçures qu'on remarque dans les édifices bâtis à plusieurs re-
prises et dont les diverses parties n'ont point été menées de front. On choisira les
meilleurs constructeurs pour diriger les travaux ; et l'on s'approvisionnera de bois,
de pierre, de chaux et de métaux.Voici, sur ces approvisionnemens, quelques données
utiles : il faut se munir d'une assez grande quantité de solives ou travées, pour n'avoir
besoin de les écarter , dans la mise en oeuvre, que d une grosseur et demie de solive,
dans les planchers des chambres et des salles; les pierres qui doivent former les
loading ...