Perrault, Claude
Ordonnance Des Cinq Espèces De Colonnes Selon La Méthode Des Anciens — Paris, 1683 [Cicognara, 607]

Page: I
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/perrault1683/0009
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
PREFACE.

LE S Anciens ont cru avec raison que les règles des
proportions qui font la beauté des Edifices 3 ont
esté pniëssur les proportions du corps humain ,Sc que de
mesme que la nature a formé les corps propres au travail
avec une taille massive , ôc* qu'elle en a donné une plus
légère à ceux qui doivent avoir de i'adreiîe& de l'agilité >
il y a aussi des règles différentes dans l'art de bastir pour
les diversès intentions que l'on a de rendre un Baitiment
plus massif ou plus délicat. Or ces différentes proportions
accompagnées des ornemens qui leur conviennent, font
les différences des Ordres d'Architecture , dans lesquels les
caractères les plus visibies, qui les distirtguent, dépendent
des ornemens, de mesme que les différences les plus essen-
tielles consident dans les grandeurs que leurs parties ont à
l'égard les unes des autres.
Ces différences des Ordres prises de leurs proportions
& de leurs caractères sans beaucoup d'exactitude ôc de
precision sont les seules choses que l'Architecture ait bien
déterminées : Tout le reite qui consiste dans les mesures
precises de tous les membres ôc dans un certain contour
de leurs figures, n'a point encore de règles dont tous les
Architectes conviennent > chacun ayant tasché de donner
à ces parties la perfection , dont elles sont capables ,
principalement en ce qui dépend de la proportion : en sorte
que plusieurs bien que par des manières différentes s'en.
sont également approchez au jugement des intelligcns :
Ce qui fait voir que la beauté d'un Edifice a encore cela
de commun avec celle du corps humain, qu'elle ne consiste
pas tant dans l'exactitude d'une certaine proportion , ëC
dans le rapport que les grandeurs des parties ont les unes
aux autres , que dans la grâce de la forme qui n'est rien
autre chose que son agréable modisication , sur laquelle
une beauté parfaite ôc excellente peut estre fondée , sans
que cette sorte de proportion s'y rencontre exactement
b
loading ...