Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique du Département de Constantine — Sér. 5,1=44.1910(1911)

DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.13143#0054
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
- 30 -

3. Edour (ou Edough). Mines de fer exploitées par
les Romains dans les environs de Bône, Coquand
(op. cil., p. 23) et notamment près du marabout de
Sidi Ahmed ben Elhadj. .

4. Ain-Elrnokra. Ajouter : Coquand (op. cit., p. 37)
aux références du n° 23 de ['Atlas archéologique.

5. Djebcl-Taya. Coquand (op. cit., p. 83), dit que
les Indigènes exploitent depuis un temps immémo-
rial les gîtes d'antimoine. Un peu à l'E d'une grotte
occupée par les ouvriers de la mine, Coquand (op. cit.,
p. 83). signale une autre grotte avec inscription ro-
maine, qu'il suppose avoir été occupée par les chré-
tiens au temps des persécutions. Coquand (op. cit.
p. 68 et 95), indique une fontaine romaine (sic), dont
l'eau servait à irriguer les jardins des Indigènes.

Coquand (op. cit., p. 65), signale encore des ruines
dites de Ksantina Guelima au S.-E. du Filfila, dans
une direction aboutissant à un point situé à 10 kil.
au S. du lac Fezzara.

Puis (op. cit., p 132), des ruines (?) à Oum-Gueri-
guech, dans les montagnes.

Je n'ai pu retrouver ces deux points sur les cartes.

3° Feuille Le Khi'Otib

(au 1/50,000»)

1. Bou Nouara. Escargotière avec silex, coupée par
la voie ferrée, côté droit, en allant de Bou-Nouara au
Khroub, en face .les poteaux télégraphiques 13 et 14,
à environ 200 mètres O. de la gare (Pallary).

2. El-Guera. Entre les points 810 et 816, à l'E. du
village, enceinte de gros blocs, reste de vieux murs
berbères (Pallary).
 
Annotationen