Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 19.1897

DOI issue: DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.12159#0219

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
INSCRIPTIONS DE LA. REINE IIATSHEPSOU 209

ADDITIONS ET CORRECTIONS
AUX TROIS INSCRIPTIONS DE LÀ REINE HATSHEPSOU

PAR

Edouard Nayille

Un grand nombre d'inscriptions qu'on trouve à Deir el-Bahari ont été martelées
et n'ont pas été restaurées plus tard. C'est en particulier le cas de toutes celles qui ont
trait à la personne de la reine, qui racontaient tel épisode de sa vie qu'un successeur ne
pouvait pas aisément s'attribuer. Ainsi toute la légende de sa naissance miraculeuse, sa
jeunesse, son éducation, tout cela a été détruit sans merci, quelquefois d'une manière
si complète qu'il ne faut pas songer à retrouver quoi que ce soit. Seules les figures des
dieux ont été refaites par Ramsès II. Ailleurs on n'a pas été aussi barbare. Les hiéro-
glyphes qui, à l'origine, étaient sculptés en relief, ont été grattés avec un ciseau pointu;
mais cependant le contour des signes subsiste souvent et permet de reconnaître ce qu'on
a voulu effacer. On peut donc copier ces inscriptions, mais en général avec de grandes
difficultés. Il est impossible d'arriver du premier coup à la correction, et l'on n'y par-
vient qu'à l'aide de revisions répétées faites à différentes heures du jour.

Il en est ainsi des trois inscriptions que j'ai publiées l'an passé1, et qui feront partie
du n° III du grand ouvrage sur Deir el-Bahari. Dans les copies de ces inscriptions faites
par MM. Carter et Brown, en vue de cette publication, nous nous sommes efforcés d'ar-
river à la plus grande exactitude possible; pour cela, nous avons multiplié les colla-
tions, non seulement de jour, mais souvent de nuit, en concentrant sur un groupe
douteux la lumière de plusieurs bougies. Le résultat en a été un progrès marqué sur la
copie que j'ai publiée. Mes savants confrères pourront en juger clans la grande publica-
tion; mais, comme celle-ci se fera attendre encore une année, je voudrais d'emblée
signaler un certain nombre cle corrections et d'additions, qui ne changent pas le sens
général des divers morceaux, mais qui cependant ont leur valeur. Je ne mentionnerai
que celles qui ont quelque importance, en reproduisant une partie du contexte pour
qu'on puisse facilement déterminer la place à laquelle elles appartiennent.

Inscription du Voyage.

L.l.^^.

^* ^ 1^ ' 0 ' ^^l^<rr> ^' ^6 Cro*s clu'^ ^au^ v0*r ^ans ^e

mot [ -: une variante de ( -0§ (( ^oix, cri » (Brugsch, Dict., p. 65). Je

traduirais donc : « Sa voix est d'un dieu, son apparence est d'un dieu, elle fait (l. 3)
toutes choses comme un dieu. »

k' ^' Oîè^~ ^' Cette phrase est obscure. Il me semble qu'il faut y reconnaître

1. Recueil de Travaux, t. XVIJI, p. 91.

RECUEIL, XIX. — NOUV. SER., III. 27
 
Annotationen