Viollet-le-Duc, Eugène-Emmanuel
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque carlovingienne a la renaissance (Band 5) — Paris, 1874

Page: 12
Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/viollet1874bd5/0016
License: Creative Commons - Attribution - ShareAlike Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
[ AIGUILLETTE ] — 12 —

targe ou Vécu, pour jouter, au côté sénestre de la poitrine. Pen-
dant le xiif siècle, les hommes d'armes portaient généralement
un haubert d'étoffe par-dessus la maille, qui garantissait tout le
corps. Le haubert couvrait alors le camail, qui lui-même était posé
par-dessus la cotte de mailles ;,mais vers la fin de ce siècle on posait
souvent le camail de mailles par-dessus le haubert d'étoffe, afin de
pouvoir s'en débarrasser plus facilement. Par suite des mouvements
du cheval et pendant une action, il arrivait alors que les bords de
ce camail se retournaient sur les épaules, qu'ils dégarnissaient; on
fixa donc ces bords au haubert d'étoffe au moyen de deux et même
de quatre aiguilletles, ainsi que le fait voir la figure 1 *. Ces aiguil-

lettes de métal terminaient do forts cordonnets de soie cousus par
couples à la partie antérieure et supérieure du haubert d'étoffe.
Les lérrets défiés permettaient de passer ces cordonnets à travers les
mailles ; on nouait les cordonnets en dehors en laissant pendre les
aiguillettes. Ainsi les bords du camail ne pouvaient-ils se retourner
sur les épaules. Cet usage persista jusqu'au commencement du
xve siècle; le camail de mailles était attaché au hacinet et descen-
dait encore par-dessus le haubert 3. Vers la lin du xin" siècle, afin
de parer les coups de masse, qui, dirigés sur le heaume, tombaient
sur les épaules des hommes d'armes et pouvaient les briser, malgré
l'interposition de la maille et du hauhergeon rembourré, on fixa sur
le devant des deux épaules des ailettes ou spallièrcs de fer battu,
d'abord carrées, puis circulaires. Ces aîlctles furent fixées, ou par
des courroies qui passaient sous les aisselles, ou par des aiguillettes

1 n'uii iomljfMH i1;u>; l'i'iglisc Suiiit-TliilmiU C'tciJ'Or, cl île plusi
- Vuyei la statue de César au cljàièau de Picrrefunds (1400).
loading ...