Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Vingtieme = Siecle De Louis XIV., Tome I): Siecle De Louis XIV. — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90794249]

Page: 243
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd20/0251
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LOUIS XIV. 243
/
Henri IV avait eu le malheur de ne remporter des
avantages mémorables que sur sa propre nation. Sous
Louis XIII le maréchal de Gucbriant avait eu de petits
succès, mais toujours balancés par des pertes. Les
grandes batailles qui ébranlent les Etats, et qui relient
à jamais dans la mémoire des hommes , n’avaient
été livrées en ce temps que par Gufî ave-Adolphe.
Cette journée deRocroi devint l’époque de la gloire
française et de celle de Condc. Il sut vaincre et profiter
de la victoire. Ses lettres à la cour firent résoudre le
siége deThionville, que le cardinal de Richelieu n’avait
pas osé hasarder ; et au retour de ses courriers tout
était déjà préparé pour cette expédition.
Le prince de Coudé pa.ssa à travers le pays ennemi, Bataille de
i • -i 1 r / 1 n Fribourg, 8
trompa la vigilance du general Beck, et prit ensin août I643
Thionville. De-là il courut mettre le siége devant
Cirq , et s’en rendre maître. 11 sit repasser le Rhin aux
Allemands ; il le passa après eux ; il courut réparer les
pertes et les désaites que les Français avaient elsuyées
sur ces frontières après la mort du maréchal de
Guébriant. Il trouva Fribourg pris, et le général Merci
sous ses murs avec une armée supéneure encore à
la sienne. Coudé avait sous lui deux maréchaux de
France, dont l’un était Grammont, etl’autre ce Tureime,
fait maréchal depuis peu de mois, après avoir servi
heureusement en Piémont contre les Espagnols. Il
jetait alors les fondemens de la grande réputation
qu’il eut depuis. Le prince , avec ces deux généraux,
attaqua le camp de Merci, retranché sur deux émi-
nences. Le combat recommença trois fois, à trois 31 août
jours dissérens. On dit que le duc d’Euq/lien jeta i644’
son bâton de commandement dans les retranchemens
Q 3
loading ...