Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Vingt-Troisieme): Histoire de Charles XII. — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90795547]

Page: 235
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd23/0243
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ROI DE SUEDE.

tin passage pour le roi de Suède par les terres hé
réditaires de la maison d’Autriche. Cet envoyé avait
rapporté en trois semaines de temps une promesse de
la régence impériale de rendre à Charles XII les hon-
neurs qui lui étaient dûs, et de le conduire en toute
sureté en Poméranie.
On s’était adressé à cette régence deVienne, parce
qu’alors l’empereur d’Allemagne , Charles successeur
de Jofeph I, était en Espagne , où il disputait la.
couronne à Philippe K Pendant que l’envoyé alle-
mand exécutait à Vienne cette commission , le
grand-visir envoya trois hachas au roi de Suède ,
pour lui signisier qu’il fallait quitter les terres de
l’empire turc.
Le roi, qui savait l’ordre dont ils étaient chargés >
leur fit d’abord dire que s’ils osaient lui rien propoicr
contre son honneur, et lui manquer de respect,il
les ferait pendre tous trois sur l’heure. Le hacha de
Salonique , qui portait la parole , déguisa la dureté de
sa commission sous les termes les plus respectueux.
Charles finit l’audience sans daigner seulement
répondre; son chancelier Mallern, qui resta avec
ces trois hachas, leur expliqua en peu de mots le
refus de son maître , qu’ils avaient allez compris par
son silence.
Le grand-visir ne se rebuta pas : il ordonna, à
Jfmaël hacha , nouveau sérasquier de Bender , de
menacer le roi de l’indignation du sultan, s’il ne se
déterminait pas sans délai. Ce sérasquier était d’un
tempérament doux et d un esprit conciliant, qui lui
avait attiré la bienveillance de Charles et l’amitié
de tous les Suédois. Le roi entra en conférence avec
loading ...