Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
lui ; mais ce fut pour lui dire qu’il ne partirait que
quand Achmet lui aurait accordé deux choies , la
punition de sori grand-visir, et cent mille hommes
pour retourner en Pologne.
Baltagi Mehemct Tentait bien que Charles resilait en
Turquie pour le perdre; il eut soin de faire mettre
des gardes sur toutes les routes de Benderà Constan-
tinople , pour intercepter les lettres du roi. Il fit plus ;
il lui retrancha son thaïm, c’est-à-dire la provision
que la Porte fournit aux princes à qui elle accorde
un asde. Celle du roi de Suède était immense ,
consistant en cinq cents écus par jour en argent ,
et dans une provision de tout ce qui peut contribuer
à l’entretien d’une cour dans la splendeur et dans
l’abondance.
Dès que le roi sut que le visir avait osic retrancher
la subsisitance, il se tourna vers son grand-maître-
d’hôtel, et lui dit: ,, Vous n’avez eu que deux tables
,, jusqu’à présent, je vous ordonne d’en tenir quatre
,, dès demain. ,,
Les officiers de Charles XII étaient accoutumés à
ne trouver rien d’impossible de ce qu’il ordonnait :
cependant on n’avait ni provisions ni argent; on sut
obligé d’emprunter à vingt, à trente , à quarante
pour cent, des officiers, des domestiques et des
janisisiaires devenus riches par les prohibons du roi.
AI. Fabrice l’envoyé de Holstein , Jeffreys ministre
d’Angleterre, leurs secrétaires, leurs amis donnèrent
ce qu’ils avaient. Le roi, avec sa fierté ordinaire et
sans inquiétude du lendemain , subsistait de ces dons
qui n’auraient pas suffi long-temps. Il fallut tromper
la vigilance des gardes, et envoyer secrétement k
 
Annotationen