Vries, Hans Vredeman de
Perspective: c'est à dire les très-renommé art du poinct oculaire d'une veue dedans ou travers regardante... (Band 1) — Leiden, 1604 [Cicognara, 867-2]

Page: IV
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/vries1604/0004
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile

Ballade.
X' ay p<tsiê en cesi t^4rt tout mon temps ejr mon aagc_j
E * plus de quarante ans, y aye cou sumé
Asin d'avoir en sin, en cesl Art svantagc^s
N'épargnant nul labeur, i'ay tout bien recherche,
V oire \usqua scavoir ,tant m'y suis employé
R endre bonne raifon de l'art sélon naturc_j,
E t Me sur quel sond il doyt eïtre règle
'D'oj/pejl qu'on peut prouver, ejr sa ]ufle me sur t
E tjon vray sondement, quand on sait! U sigure,
Marquée sur le point! de la vcue des yeux,
A inst que l'on peut voir en belle pourtrait!urc^>
Naifvement tirée, asin quejludieux
F onde en ce bel art, amateur curieux,
R endte^ a tous raifon de plus grande vic!oirc.j
I e vous donne le mien, asin de chercher mieux
S i pouvez,, cr quaveTjtoufiours de moy mémoires
?lon point! a, mus Seigneur, mais a toy soyt la gloire^.
Or vous veux-le prier, vous qui ayme^cesl art:
\ louât le fondement de chacune sigure,
£he si vous y trouvez des sautes quelque part
D< ne vous monjlrer pas par trop prompt de nature,
A dire voïire advis, ains tenez y mejure
Et n'ejlimez, pas peu ma peine & mon labeur
£he (i vous trove\jmieux, corrigez, mon erreur,
gne l'œuvre non la langue ayt de me louer cure,
Car je nay entrepris dvn presomtueux cœur
Cesl œuvre, ains seulement asin qu'vn autre ayt l'heur
De trouver mieux s'il peut, & que \'aye en ma vie
Le los d'avoir cherche l'honneur de ma Patrie^
Ausiï ïay-je en saveur des Amateurs drejiè
?(e defrant smon leur amitié ér gr'e:
ïay neus livres encor, trait!ans de PerfëetUve
Avec ksquels amis que bonheur vous arrive,
Iean Vredeman Frison, vous a )asouhaitè.
I. V. V,

il
loading ...