Ballu, Albert
Les ruines de Timgad (antique Thamugadi) (Band 3): Sept années de découvertes (1903 - 1910) — Paris, 1911

Seite: 49
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ballu1911bd3/0068
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
CHAPITRE IV

ENTREPOT OU SALLE DES VENTES

A 8 mètres de la porte de Lambèse, sur le côté sud de la
voie triomphale, commence un portique à 8 travées formées
par deux piliers d'angle (i) et 7 colonnes dont quatre sub-
sistent. La quatrième travée, plus large (2) que les autres,
fait face à une porte (3) donnant accès à une salle dallée en
pierre comme le portique, mesurant 10 m. 40 de large avec
autant de profondeur, et flanquée de deux galeries.

Dans la travée correspondante à la porte, on voit sur
le trottoir les traces de l'habitude qu'on avait d'y faire buter
la partie postérieure des roues des chars (4), l'usure du bord
du trottoir ne pouvant laisser aucun doute à ce sujet, car
cette usure n'existe dans le trottoir que du côté de la voie.

Si les chars reculaient jusqu'à ce point, c'est qu'ils
venaient y décharger des marchandises, lesquelles étaient
aussitôt transportées dans la salle par la porte largement
ouverte qui ne servait qu'à cet usage, ainsi que le prouvent
à la fois la distance qu'on constate entre les restes des cra-
paudines, et la présence d'une petite porte (largeur : 1 m. 28)
qui, juxtaposée à la grande, était utilisée pour le passage des
personnes lorsque l'autre était fermée.

(1) Il reste aussi le pilier le plus voisin de la porte.

(2) 3 m. 10.

(3) Largeur, 3 m. 26.

(4) L'écartement d'axe en axe des roues des chars antiques, qui venaient
décharger là, était de 1 m. 45, mesure constatée déjà entre les sillons du
dallage sous l'arc de triomphe de Trajan.

4
loading ...