Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: VII
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0021
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SUR J. J. BARTHELEMY. vij
de tant d’hommes de mérite qui furent égorgés
sous le règne du cannibale Robespierre, de Males-
herbes surtout, dont le souvenir lui arrachait tou-
jours des larmes.
Depuis deux ans, sa santé s’altérait sensible-
ment; les forces lui manquaient, ses jambes se re-
fusaient à son activité ; il allait cependant encore
assez souvent, l’hiver dernier (1794), chez la cé-
lèbre madame du Bocage, dont la société l’inté-
ressait depuis cinquante ans, et où jusqu’alors il
trouvait une réunion précieuse de gens de lettres.
Lorsqu’il lui fut impossible de sortir, ses amis l’ont
visité constamment tous les jours jusqu’à ses der-
niers momens, et avaient auprès de lui et pour lui
une conversation à laquelle il se livrait avec le plus
grand intérêt, lorsqu’elle roulait sur des objets
de littérature’ Desperrières surtout a eu pour lui,
comme médecin et comme ami, des soins qui ex-
citaient toute sa sensibilité.
Le 11 floréal (3o avril), à trois heures après-
midi , Barthélémy s’est éteint dans les bras de son
neveu, sans se plaindre, sans souffrir, avec toute
sa connaissance, et venant de faire une lecture
d’Horace. Il était âgé de soixante-dix-neuf ans ,
trois mois et dix jours.
Barthélémy était d’une grande et belle stature ;
il avait, par ses avantages extérieurs autant que
par sa réputation , ce qui inspire de la fierté, et il
loading ...