Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 85
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0219
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA GRÈCE, PARTIE I. 85
et la plupart des poètes sont comme les sujets du
roi de Perse, qui se prosternent devant le sou-
verain, et se déchaînent contre ses ministres.
Que ceux qui peuvent résister aux beautés
d’Homère s’appesantissent sur ses défauts : car
pourquoi le dissimuler ? il se repose souvent, et
quelquefois il sommeille ; mais son repos est
comme celui de l’aigle, qui, après avoir parcouru
dans les airs ses vastes domaines, tombe, accablé
de fatigue, sur une haute montagne; et son som-
meil ressemble à celui de Jupiter, qui, suivant
Homère lui-méme, se réveille en lançant le ton-
nerre1.
Quand on voudra juger Homère, non par dis-
cussion, mais par sentiment, non sur des règles
souvent arbitraires , mais d’après les lois im-
muables de la nature, on se convaincra sans doute
qu’il mérite le rang que les Grecs lui ont assigné,
et qu’il fut le principal ornement des siècles dont
je viens d’abréger l’histoire.
SECONDE PARTIE.

Ce n’est qu’environ cent cinquante ans après la
première olympiade que commence, à proprement
parler,l’histoire des Athéniens. Aussi ne renferme-

1 Homer. iliad. lib. i5 , v. 377.
loading ...