Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Seite: LXIX
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0083
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DE J. J. BARTHELEMY. Ixîx
de bienveillance pour moi à un grand nombre de
leurs confrères, qui les engagèrent à me proposer
la place que M. Beauzée laissait vacante. Je fus tou-
ché de la chaleur avec laquelle ils m’exprimèrent
le vœu de l’académie; mais j’avais pris mon parti,
et, malgré leurs instances, je tins ferme, en oppo-
sant mon âge, et surtout mon éloignement pour
toute représentation publique et pour tout nouvel
engagement. Je m’en croyais quitte, lorsque j’ap-
pris , quelques jours après, que l’académie, dans
une de ses séances, avait résolu de m’élire malgré
ma résistance. Il était aisé de prévoir les suites de
cette résolution : si, après l’élection, j’acceptais la
place, on ne manquerait pas de dire que j’avais
voulu me dispenser des visites d’usage, et obtenir
une distinction à laquelle les plus grands hommes
n’avaient pas prétendu ; si je refusais, j’outrageais
un corps respectable au moment même où il me
comblait d’honneur. Je n’hésitai donc plus, je fis
mes visites ; mon âge avait écarté les concurrens ;
et pour comble de bonheur, M. de Boufflers, qui
m’avait toujours témoigné de l’amitié, fit, en qua-
lité de directeur, les honneurs de la séance. On
eut de l’indulgence pour mon discours ; on fut
enchanté de l’esprit, des grâces et des réflexions
neuves et piquantes qui brillaient dans le sien , et
une partie de l’intérét qu’il excita rejaillit sur le
choix de l’académie.
loading ...