Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: LXXI
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0085
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE J. J. BARTHELEMY. 1XXJ
Ce bruit me paraissait d’autant plus fondé, qu’on
ne me rendait point les clefs du cabinet, que le
ministre de l’intérieur avait fait retirer au moment
de notre arrestation, et qu’elles étaient confiées
chaque jour, non à moi ou à mon neveu, mais au
commis de ce dépôt, qui le tenait ouvert soir et
matin au public. Je m’attendais donc à chaque ins-
tant à me voir enlever la dernière ressource qui
me restât pour subsister, lorsque, le 12 octobre au
soir, je vis entrer chez moi le citoyen Paré, ministre
de l’intérieur, qui me remit une lettre qu’il m’avait
écrite lui-même, et qu’il me pria de lire. Cette lettre
contraste si fort avec nos moeurs actuelles, elle ho-
nore tellement le ministre qui a pu l’écrire dans ces
temps malheureux, que je ne puis résister au désir
de la transcrire ici, pour lui payer, autant qu’il
est en moi, le tribut de ma reconnaissance.
Le 2e jour du ier mois, l’an II de la république ,
une et indivisible.
PARÉ, MINISTRE DE L’INTÉRIEUR,
A BARTHELEMY,
GARDE DE LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE.

« En rentrant dans la bibliothèque nationale ,
« d’où quelques circonstances rigoureuses vous
« ont momentanément enlevé, dites comme Ana-
« charsis, lorsqu’il contemplait avec saisissement
« la bibliothèque d’Euclide : Cen est fait, je ne
loading ...