Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: XCVIII
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0112
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
XCVÜj MÉMOIRES SUR LA VIE
son étendue , soit partiellement. S’ils rapportaient
des passages qui se fussent dérobés à mes recher-
ches et qui pussent me servir, j’avais soin de les
recueillir après les avoir comparés aux originaux :
quand leur explication différait de la mienne, je
remontais de nouveau aux sources : enfin, s’ils me
présentaient des idées heureuses, j’en profitais, et
je me faisais un devoir de citer ces auteurs.
Avec de grands avantages, mon plan m’offrait
de grands inconvéniens.
i °. L’histoire grecque , dont il ne nous est par-
venu qu’une partie des monumens, présente des
difficultés sans nombre, soit pour les faits , soit
pour les opinions. L’écrivain qui n’a d’autre objet
que de les discuter peut rapprocher et balancer
l’autorité des témoins qu’il interroge ; plus il hé-
site , plus il donne une idée avantageuse de ses lu-
mières et de sa critique. Mais en plaçant Anacharsis
sur la scène, je lui ôte presque toujours la res-
source du doute : il ne doit parler qu’affirmative-
ment, puisqu’il ne raconte que ce qu’il a vu ou ce
qu’il tient de personnes instruites. Ce n’est pas tout
encore : dans l’époque que j’ai choisie, on avait tant
écrit sur l’histoire et sur les sciences, que le voya-
geur ne devait pas se borner à nous apprendre ce
qu’il pouvait présumer que nous savions déjà. Ces
difficultés touj ours présentes à mes yeux, j ’ai tâché,
quand je n’ai pu les vaincre, de m’en débarrasser,
loading ...