Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 72
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0206
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
7 2 INTRODUCTION AU VOYAGE
l’état : ils sont oubliés, parce qu’ils n’eurent que
des vertus. S’ils avaient fait couler des torrens de
larmes et de sang, leurs noms auraient triomphé
du temps; et, au défaut des historiens, les mo-
numens qu’on leur aurait consacrés éleveraient
encore leurs voix au milieu des places publiques.
Faut-il donc écraser les hommes pour mériter des
autels !
Pendant que le calme régnait dans l’Attique,
les autres états n’éprouvaient que des secousses
légères et momentanées ; les siècles s’écoulaient
dans le silence, ou plutôt ils furent remplis par
trois des plus grands hommes qui aient jamais
existé, Homère, Lycurgue et Aristomène. C’est
à Lacédémone et en Messénie qu’on apprend à
connaître les deux derniers; c’est dans tous les
temps et dans tous les lieux qu’on peut s’occuper
du génie d’Homère.
Homère florissait environ quatre siècles après
la guerre de Troie a. De son temps, la poésie
était fort cultivée parmi les Grecs : la source des
fictions, qui font son essence ou sa parure, de-
venait de jour en jour plus abondante; la langue
brillait d'images, et se prêtait d’autant plus aux
besoins du poète , quelle était plus irrégulière h
Deux événemens remarquables, la guerre de
a Vers l’an goo avant J. C. —4 Voyez la note I à la fin du
volume.
loading ...