Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 125
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0259
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA GRÈCE, PART. II, SECT. I. 125
Pisistrate était bien éloigné de souiller son
triomphe par un semblable forfait. Pénétré de
la plus haute considération pour Solon, il sen-
tait que le suffrage de ce législateur pouvait seul
justifier , en quelque manière , sa puissance : il
le prévint par des marques distinguées de défé-
rence et de respect ; il lui demanda des conseils ;
et Solon, cédant à la séduction en croyant céder
à la nécessité, ne tarda pas à lui en donner1 : il
se flattait sans doute d’engager Pisistrate à main-
tenir les lois, et à donner moins d’atteinte à la
constitution établie.
Trente-trois années s’écoulèrent depuis la ré-
volution jusqu’à la mort de Pisistrate fl; mais il
ne fut à la tête des affaires que pendant dix-sept
ans z. Accablé par le crédit de ses adversaires ,
deux fois obligé de quitter l’Attique, deux fois
il reprit son autorité 3 ; et il eut la consolation ,
avant que de mourir, de l’affermir dans sa famille.
Tant qu’il fut à la tête de l’administration , ses
jours, consacrés à l’utilité publique, furent mar-
qués ou par de nouveaux bienfaits, ou par de
nouvelles vertus.
Ses lois, en bannissant l’oisiveté, encouragè-
rent l’agriculture et l’industrie : il distribua dans
1 Plut, in Solon, p. 96. — a L’an 5a8 avant J. C. —2 Aristot.
de rep. lib. 5, cap. 12, t. 2, p. 411. Justin, lib. 2, cap. 8. —
3 Herodot. lib. 1, cap. 64. Aristot. ibid.
loading ...