Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 244
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0378
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
^44 INTRODUCTION AU VOYAGE
opérations tant d’intelligence et d’équité, que
les contribuables mêmes le regardèrent comme
leur bienfaiteur h Dès qu’elles furent terminées,
on résolut d’attaquer les Perses.
Les Lacédémoniens ne participèrent point à
cette délibération; ils ne respiraient alors cpie la
paix, les Athéniens que la guerre. Cette oppo-
sition de vues avait éclaté plus d’une fois. Après
la bataille de Mycale, ceux du Péloponèse , ayant
les Lacédémoniens à leur tête, voulaient trans-
porter les peuples de l’Ionie dans le continent de
la Grèce , et leur donner les places maritimes que
possédaient les nations qui s’étaient alliées aux
Perses. Par ces transmigrations, la Grèce eut été
délivrée du soin de protéger les Ioniens, et l’on
éloignait une rupture certaine entre l’Asie et l’Eu-
rope. Mais les Athéniens rejetèrent cet avis, sous
prétexte que le sort de leurs colonies ne devait
pas dépendre des alliés 2. Il fallait du moins im-
primer une sorte de flétrissure sur les peuples
grecs qui avaient joint leurs troupes à celles de
Xerxès, ou qui étaient restés dans l’inaction.
Les Lacédémoniens proposèrent de les exclure
de l’assemblée des Amphictyons ; mais Thémis-
tocle, qui voulait ménager à sa patrie l’alliance
des Argiens, des Thébains et des Thessaliens,
représenta qu’en écartant de cette assemblée les
’ Plut, in Aristicl. p. 333. — 2 Herodot. lib. 9, cap. 106.
loading ...