Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 311
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0445
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA. GRÈCE, PART. II, SECT. III. 3ll
l’arrivée des Athéniens T. Le port de Mégare, voi-
sin de Syracuse , contiendrait leur flotte, et la
victoire opérerait une révolution dans la Sicile.
Le succès aurait peut-être justifié l’avis de La-
machus. Les Syracusains n’avaient pris aucune
précaution contre l’orage qui les menaçait : ils
avaient eu de la peine à se persuader que les
Athéniens fussent assez insensés pour méditer la
conquête d’une ville telle que Syracuse. « Ils de-
« vraient s’estimer heureux , s’écriait un de leurs
« orateurs, de ce que nous n’avons jamais songé
« à les ranger sous nos lois 2. »
Ce projet n’ayant pas été goûté des deux autres
généraux, Lamachus se décida pour l’avis d’Alci-
biade. Pendant que ce dernier prenait Catane par
surprise, que Naxos lui ouvrait ses portes, que
ses intrigues allaient forcer celles de Messine 3, et
que ses espérances commençaient à se réaliser 4,
on faisait partir du Pirée la galère qui devait le
ramener à Athènes. Ses ennemis avaient prévalu,
et le sommaient de comparaître pour répondre à
l’accusation dont ils avaient jusqu’alors suspendu
la poursuite. On n’osa pas l’arrêter, parce qu’on
craignit le soulèvement des soldats et la déser-
tion des troupes alliées, qui, la plupart, n’étaient
1 Thucyd. lib. 6 , cap. 49. — 2 Id. ibid. cap. 36. — 3 Id. ibid.
cap. 5i. Plut, in Alcib. p. 202. — 4 Nep. in Alcib. cap. 4.
loading ...