Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Seite: 313
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0447
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
DE LA. GRÈCE, PART. II, SECT. III. 3l3
heurs. Gylippe releva le courage des Syracusains,
battit les Athéniens ; et les tint renfermés dans
leurs retranchemens.
Athènes fit partir sous les ordres de Démos-
thène et d’Eurymédon une nouvelle flotte com-
posée d’environ soixante-treize galères, et une
seconde armée forte de cinq mille hommes pe-
samment armés, et de quelques troupes légères T.
Démosthène, ayant perdu deux mille hommes à
l’attaque d’un poste important, et considérant
que bientôt la mer ne serait plus navigable, et
que les troupes dépérissaient par les maladies,
proposa d’abandonner l’entreprise, ou de trans-
porter l’armée en des lieux plus sains 2. Sur le
point de mettre à la voile, Nicias, effrayé d’une
éclipse de lune qui sema la terreur dans le camp,
consulta les devins, qui lui ordonnèrent d’at-
tendre encore vingt-sept jours 3.
Avant qu’ils fussent écoulés, les Athéniens ,
vaincus par terre et par mer, ne pouvant rester
sous les murs de Syracuse faute de vivres, ni
sortir du port, dont les Syracusains avaient fermé
l’issue, prirent enfin le parti d’abandonner leur
camp, leurs malades, leurs vaisseaux, et de se
retirer par terre dans quelque ville de Sicile : ils
partirent au nombre de quarante mille hommes \
’ Thucyd. lib. 7 , cap. 42. — 2 Id. ibid. cap. 47 et 49- Justin,
lib. 4, cap. 5. — 3 Thucyd. ibid. cap. 5o. — 4 Id. ibid. cap. 75.
loading ...