Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 326
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0460
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
3a6 INTRODUCTION AU VOYAGE
se déchaînèrent contre Aspasie 1 ; mais elle n’en
rassembla pas moins dans sa maison la meilleure
compagnie d’Athènes.
Périclès autorisa la licence, Aspasie l’étendit,
Alcibiade la rendit aimable : sa vie fut tachée de
toutes les dissolutions; mais elles étaient accom-
pagnées de tant de qualités brillantes, et si sou-
vent mêlées d’actions honnêtes, que la censure
publique ne savait où se fixer z. D’ailleurs com-
ment résister à l’attrait d’un poison que les Grâces
elles-mêmes semblaient distribuer? Comment
condamner un homme à qui il ne manquait rien
pour plaire, et qui ne manquait à rien pour sé-
duire; qui était le premier à se condamner, qui
réparait les moindres offenses par des attentions
si touchantes, et semblait moins commettre des
fautes que les laisser échapper? Aussi s’accou-
tuma-t-on à les placer au rang de ces jeux ou de
ces écarts qui disparaissent avec la fougue de
l’âge 3 ; et comme l’indulgence pour le vice est
une conspiration contre la vertu, il arriva qu’à
l’exception d’un petit nombre de citoyens atta-
chés aux anciennes maximes , la nation , entraî-
née par les charmes d’Alcibiade, fut complice de
ses égaremens, et qu’à force de les excuser, elle
finit par en prendre la défense.
’ Cratin. Eupol. ap. Plut, in Pericl. p. i65. — 2 Plut, in Àlcib.
p. 199. — 3 Id. ibid. p. 199. — 4 Id. ibid. p. 198.
loading ...