Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

La chronique des arts et de la curiosité — 1884

DOI issue: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.18473#0011
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
N' 1 - 1884.

BUREAUX, 8, RUE FAVART.

5 Janvier.

LA

ES A

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à une année entière de la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement

la Chronique des Arts et de la Curiosité.

PARIS ET DEPARTEMENTS I

Un an......... 12 fr. Six mois. . . . . 0 8 fr.

c

RAPHAËL ET LA FAUNESINE

prime de la Gazette des Beaux-Avis

Ajoutons, en terminant, que le prochain Sa-
lon aura lieu en 1886, au commencement de
mai. Le suivant aura.lieu vraisemblablement
en 1889 à l'occasion de l'Exposition univer-
selle. Bien que, de la sorte, les expositions se
renouvellent de trois ans en trois ans, le priri-
rr . , 7 7 7, 7 'v w cipe même de la triennalité n'a pas été l'objet

Voir, a la dernière page, l annonce détail- ^ décision ferme de la part du conseil.

lée de la PRIME.

Le résultat du concours Rossini pour la
composition musicale n'a pu être proclamé^
i ..parce ^u'pn s'est aperçu qu'on avait oublié
' .d'exiger des concurrents les pièces établissant
leur qualité de Français.

CONCOURS ET EXPOSITIONS

Le Salon national

Le conseil supérieur des beaux-arts vient de
prendre une série de résolutions sur le Salon
national. Toutes les œuvres seront à l'avenir
soumises à l'examen du jury ; on sait que,
pour le Salon national de cette année, les œu-
vres qui avaient déjà figuré dans des exposi-
tions publiques pouvaient être admises sur
simple notice, c'est-à-dire sur l'énoncé du
sujet.

Le conseil a décidé d'augmenter le nombre
des membres du jury. En feront partie : le di-
recteur des musées nationaux, le conservateur
du Luxembourg, le conservateur du Louvre, le
conservateur du cabinet des estampes, le di-
recteur des bâtiments civils, enfin les anciens
directeurs des beaux-arts.

Le nombre des admissions a été réduit dans
une proportion assez importante. Au lieu de
800 tableaux environ admis cette année, le
prochain Salon ne devra plus en compter que
600; le nombre des dessins ou aquarelles sera
de 150, celui des dessins d'architecture de hO.
La question s'est posée devant le conseil de
savoir s'il convenait de fixer un nombre pré-
cis d'œuvres nouvelles. Sans que le conseil
ait voulu déterminer un chiffre, il résulte de
la discussion crue l'on s'efforcera d'encourager
le plus possible l'admission d'œuvres nou-
velles.

L'Exposition de l'Art du dix-huitième
siècle, ;gà:lerie Georges Petit, vient de s'en-
richir, de plusieurs chefs-d'œuvre, entre autres
le merveilleux portrait de M. de Julienne, par
Watteau, qui a été admiré à l'Exposition ré-
trospective du Trocadéro, en 1878 - il a été
gravé dans la Gazette — deux marbres et une
terre cuite de Pajou.

L'exposition des œuvres de Manet a été
ouverte aujourd'hui à l'Ecole des beaux-arts.
Nous reviendrons prochainement sur cette
exposition, qui mérite à tous égards un exa-
men attentif.

La réouverture
du musée du Luxembourg.

Le musée du Luxembourg, fermé depuis
quelque temps, à l'occasion du remaniement
annuel, a rouvert ses portes au public.

Les tableaux nouveaux sont au nombre de
sept : la Mireille du peintre Cot, si prématu-
rément enlevée, il y a quelques mois ; la Place
des Pyramides et la Place du Carrousel, de
M. de Nittis; la Plage, de Mme Demont-Breton;
l'Equipe de bilumiers, de M. Carrier-Bel-
leuse; la Vénus, de M. Mercié, et la Vache, de
 
Annotationen