Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

La chronique des arts et de la curiosité — 1884

DOI issue: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.18473#0035
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
N° 4 — 1884. BUREAUX, 8, RUE FAVART, 26 Janvier.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à une année entière de la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement

la Chronique des Arts et de la Curiosité.

PARIS ET DÉPARTEMENTS I
Un an. ......... 12 fr. | Six mois. . e . . . . 0 8 £r.

RAPHAËL ET LA FARNÉSÏNE

prime de la Gazette des Beaux-Arts

Voir, à la dernière page, Vannonce détail'
lèe de la PRIME.

CONCOURS ET EXPOSITIONS

On commence à organiser l'exposition des
Dessins du siècle, qui aura lieu à l'École
des Beaux-Arts, aussitôt après la clôture de
l'exposition Manet.

* Une commission procède en ce moment au
choix des dessins qui sont envoyés de tous les
coins de la France. Les principaux maîtres
de l'e'cole française y seront largement repré-
sentés .

On lit dans l'Italie :

« Toutes les maquettes et dessins envoyés
au concours pour le monument à élever à la
mémoire de Victor-Emmanuel seront dé-
finitivement placés dans les différentes salles
du rez-de-chaussée du palais des Beaux-Arts,
à Rome. Parmi les artistes étrangers qui ont
pris part an concours se trouvent des Fran-
çais, des Danois, des Allemands, des Sué-
dois, etc., résidant pour la plupart à Rome.
Un des concurrents allemands est l'auteur du
palais du Parlement à Berlin, qui passe pour
un des édifices les plus remarquables con-
struits en ces derniers temps. Disons, à titre
de renseignement, que le projet de M. Nénot,
qui a remporté le grand prix au premier con-
cours, est actuellement à l'Institut des Beaux-
Arts, rue Ripetta. Des architectes, très bons
connaisseurs et surtout impartiaux, disent
que, plus on étudie ce projet, et plus on y
trouve des qualités de premier ordre. »

NOUVELLES

La commission de la Chambre, relative à la
propriété artistique, a terminé l'examen de la
proposition de M. Bardoux. Elle en a admis
les principales dispositions.

Elle a établi, notamment, que seraient punis
des peines de la contrefaçon, sur la plainte des
intéressés, ceux qui auront reproduit ou imité
sciemment une oeuvre d'art, même par un art
différent ou pour l'industrie.

Rentrera également dans cette catégorie
toute transcription ou tout arrangement d'œu-
vre musicale faits sans l'autorisation de l'au-
teur.

M. Bardoux a été chargé de faire une nou-
velle rédaction de sa proposition, en s'inspi-
rant des observations présentées par quelques-
uns de ses collègues de la commission.

M. Bardoux a été nommé rapporteur.

Un récent décret a mis à la disposi-
tion de l'administrateur du musée du Louvre
l'ancienne salle des Etats et le pavillon de
Flore. On s'occupe en ce moment d'aménager
la salle des Etats pour y mettre les travaux de
l'Ecole française moderne, relégués actuelle-
ment dans trois petites salles du deuxième
étage. Il y à là de nombreuses toiles de Dela-
croix, d'Ingres, de Cabanel, d'Ary Scheffer,
d'Horace Vernet, de Daubigny, etc., que le
public a perdues de vue depuis longtemps et
qu'il reverra avec plaisir. Les travaux en
cours ne pourront guère être terminés avant
un an, par suite de l'insuffisance des crédits,
et ce n'est qu'en 1885 que la nouvelle salle
pourra être ouverte.

La commission administrative des
beaux-arts s'est réunie au nouvel Hôtel-de-
Ville, dans le but d'arrêter le programme de
la décoration artistique des salons de récep-
tion du palais municipal, conformément aux
 
Annotationen